ATD Quart Monde en Belgique

1959-1963

Les premiers contacts avec la Belgique

Sensibilisés à la misère, des jeunes de toute l’Europe rejoignent les bidonvilles en France. Deux jeunes belges, Francine DIDISHEIM et Gabrielle ERPICUM, rejoignent durablement ATD Quart Monde au Camp de Noisy-le-Grand.

En 1963, un petit secrétariat des amis du Mouvement en Belgique est créé.

1969

Les débuts du Mouvement en Belgique

Après trois années de découverte du Mouvement en France, André Modave, premier volontaire permanent belge, s’installe à Molenbeek en région bruxelloise, rencontre et noue des liens avec des familles en situation de grande pauvreté.

1971

L’ASBL ATD Quart Monde en Belgique est créée le 23 juin. Le Mouvement élargit sa présence à Anderlecht : deux volontaires s’installent dans une cour le long du Canal et un “pivot culturel” (bibliothèque pour enfants) ouvre ses portes dans le quartier de Cureghem.

1972-1973

Deux pivots culturels sont créés à Namur et à Etterbeek.

1975

LE MOUVEMENT développe son action et sa présence
  • Une pré-école accueille les petits-enfants à Liège dans le quartier de Pierreuse.
  • Une maison médicale est créée à Molenbeek : elle privilégie une approche communautaire de la santé
  • La « Maison Droit Quart Monde » est créée pour défendre et soutenir en justice les personnes en situation de pauvreté.

1976

Création de la Maison Quart Monde, lieu de rassemblement du Mouvement

La Maison Quart Monde, achetée par le Mouvement en 1975, organise des réunions interquartiers. Ces rencontres de familles dans la cave de la Maison Quart Monde donneront naissance aux Universités populaires Quart Monde.

1977

Le Mouvement devient public en Belgique

Publication du premier document politique du Mouvement en Belgique : le « Livre blanc “Le sous-prolétariat en Belgique” ». En 1979, sera publié un second livre blanc sur l’enfant du Quart Monde, sous le titre « Enfants de ce temps ».

1980

UN MOUVEMENT D’ÉDUCATION PERMANENTE

ATD Quart Monde est reconnu comme organisation d’Éducation permanente par la Communauté française.

1981

LES DÉBUTS EN FLANDRES

En 1981, alors que Le Mouvement n’existait qu’à travers un groupe étudiant de Leuven (dont seront issus plusieurs volontaires permanents), des familles très pauvres rassemblées localement par diverses associations commencent à se réunir dans le cadre de l’Université Populaire Quart Monde néerlandophone.

1982

LE RASSEMBLEMENT A FOREST-NATIONAL

Rassemblement international à Forest National à l’occasion du 25e anniversaire du Mouvement. 10.000 délégués de toute l’Europe et des USA se rassemblent sur le thème « Pleins droits pour tous les hommes ».

15 mai 1982 à Forest National

1987-1992

LE MOUVEMENT PARTENAIRE SOCIAL

Après l’adoption du rapport « Grande pauvreté et précarité économique et sociale » par le Conseil Economique et Social (CES) français, le père Joseph Wresinski, fondateur du Mouvement, est reçu par le Roi Baudouin en mars 1987 pour lui présenter son rapport. Fin 1987, ATD Quart Monde est consulté dans le cadre de la formation d’un nouveau gouvernement et reconnu comme un partenaire social. Il demande la réalisation d’un rapport analogue à celui du Conseil Économique et Social français.

1992

LE RAPPORT GÉNÉRAL SUR LA PAUVRETÉ

Quatre ans plus tard et après de nouvelles élections, le projet de réaliser un rapport sur la pauvreté est inscrit dans le programme de gouvernement. ATD Quart Monde est sollicité pour le réaliser avec la section CPAS de l’Union des villes et des communes et la Fondation Roi Baudouin.
ATD Quart Monde accepte, sous réserve que d’autres associations y participent également. Dans tout le pays, des groupes comprenant des personnes vivant dans la grande pauvreté se mettent au travail. Ce travail de deux ans conduit à la publication du Rapport Général sur la Pauvreté.

1994-1998

LE PROGRAMME QUART MONDE UNIVERSITÉ

Des militants Quart Monde et des universitaires belges prennent une part active au groupe de recherche franco-belge « Quart Monde Université », conduit en partenariat avec l’Université Catholique de Louvain et l’Université de Tours. C’est de ce programme que naît et se développe la dynamique du croisement des savoirs, permettant à des universitaires, des professionnels, des personnes en grande pauvreté de penser ensemble en partageant leurs savoirs.

2002

LA DALLE EN L’HONNEUR DES VICTIMES DE LA MISÈRE

Inauguration d’une réplique de la Dalle sur l’Esplanade du Parlement européen à Bruxelles en l’honneur des victimes de la misère.

Dalle en hommage aux victimes de la misère devant le Parlement européen