“Les médias, nous et la pauvreté”- Lettre Université populaire Quart Monde février 2021

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de février 2021

Extrait de la lettre de l’Université populaire Quart Monde destinée aux participants de l’Université populaire pour préparer la rencontre au sein des groupes locaux.

L’Université populaire Quart Monde est un lieu de construction de pensée et de parole, à la fois individuelles et collectives. Les personnes vivant dans la grande pauvreté y prennent la parole sur des thèmes de société. Cet endroit rassemble des personnes de tous milieux et permet de croiser les expériences de chacun pour changer notre regard sur les personnes en situation de pauvreté.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Université populaire ou si vous souhaitez rejoindre un groupe de préparation, vous pouvez contacter l’équipe d’animation par téléphone 02/650.08.73 ou par mail, ou visiter cette page.

La lettre est disponible en format vidéo ici :

Bilan sur le thème :

D’abord merci à tous, car malgré le contexte pas facile, vous avez maintenu le contact et organisé à distance des réunions pour préparer l’UP ! Grâce à vos retours, nous constatons que la plupart d’entre vous suivent l’actualité via différents moyens : journaux TV, applications sur smartphone (ex RTL info), YouTube, Facebook. Beaucoup d’entre vous se renseignent aussi via la presse locale : Métro, BX1, Notélé, Nord Éclair,…pour avoir des informations qui les concernent plus directement.

Vous êtes nombreux à ne pas faire confiance aux médias pour plusieurs raisons. D’abord, parce que l’information n’est pas compréhensible : les mots sont trop compliqués et il faut aller chercher sur Google ce qu’ils veulent dire. Y a trop d’informations, ça va trop vite « on est noyés… »

Beaucoup d’entre vous comparent les infos sur plusieurs chaînes et souvent l’info n’est pas la même. « Il y a de la magouille partout et on ne sait pas savoir ce qui est vrai ! »

Souvent vous faites plus confiance à ce que vous entendez par le bouche à oreille que par les médias.

Vous avez, aussi, beaucoup parlé du fait que ce sont souvent des mauvaises nouvelles à la télé. Dans deux cellules, il y a eu la proposition que pour la réunion suivante une personne cherche une bonne nouvelle dans les médias à partager en cellule. Quelle bonne idée !
Enfin vous nous avez dit que dans les médias on parle beaucoup des stars ou de gros évènements mais on ne parle pas de votre réalité de tous les jours. Quand on parle de pauvreté dans les médias c’est pour l’émission « Viva For Life » ou pour montrer des situations extrêmes : les personnes qui dorment à la rue. Mais vous dites « on ne parle de nous, de la pauvreté quotidienne. » Vous avez aussi souligné que durant la première vague on a beaucoup parlé des personnes sans-abris mais que maintenant on en parle plus.

Thème de février : les médias, nous et la pauvreté

En janvier vous avez été beaucoup à insister sur la difficulté de comprendre les médias. On aimerait aller plus loin en février et vous proposer de réfléchir à comment faire seul ou avec d’autres pour mieux comprendre les informations.

Ensuite, on aimerait approfondir l’image de la pauvreté dans les médias. Comment est-ce que vous souhaiteriez qu’on en parle ? Vous avez dit aussi qu’actuellement on parle beaucoup des gens qui risquent de tomber dans la pauvreté à cause du Covid mais pas de ceux qui luttent depuis des années. « Les médias ne s’intéressent qu’aux gros titres qui feront sensations. Les personnes pauvres n’intéressent pas les gens. Et on nous donne jamais la parole ! » Justement dans cette lettre UP, on vous propose de prendre la parole et de nous dire comment vous souhaiteriez qu’on parle de votre combat quotidien ?

Bonne réflexion !

Et vous, vous en pensez quoi ?

La lettre est disponible au format pdf.

UNIVERSITE POPULAIRE EN LIGNE du 20 Février : infos pratiques

Bien que le covid-19 nous empêche de nous rencontrer, nous proposons de se réunir d’une autre manière pour l’UP. Nous vous invitons le samedi 20 février de 10h à 13 h pour une rencontre avec votre téléphone ou internet.

Cette UP est un vrai défi pour vous et nous ! Les réunions en ligne peuvent être difficiles mais nous nous soutiendrons pour que cela se passe au mieux !

Comment faire pratiquement   :

– Le samedi, vous pourrez rejoindre la réunion depuis votre smartphone, votre ordinateur ou tablette. Si vous utiliser votre smartphone ou tablette, il faut télécharger l’application ZOOM. Un lien vous sera envoyé à l’avance.

– Si vous n’avez pas internet, vous pourrez aussi nous rejoindre GRATUITEMENT avec votre téléphone. Nous vous appellerons pour cela 15 minutes avant la réunion.

– Connectez vous à  la réunion (par téléphone ou par internet) 10 minutes plus tôt afin que vous puissiez être prêt. Si vous avez besoin d’aide pour rejoindre la réunion, une personne sera disponible. Nous communiquerons son contact aux animateurs.

– Pour les personnes qui ne sont pas dans une cellule et qui voudraient participer à cette UP, appelez-nous et nous verrons ensemble. (02/650 08 73)

– Pour que cette UP virtuelle se passe bien, nous vous demandons de couper votre micro durant notre rencontre sauf quand vous prenez la parole.