Décès de Daniel Cugnet

Le 15 janvier, Daniel Cugnet nous a quitté. Daniel était un militant ATD Quart Monde dont le courage, l’amitié et l’engagement au service des autres vont beaucoup nous manquer. Nos pensées et notre soutien vont à sa famille.
 
Monique Couillard, alliée de longue date du Mouvement qui l’a bien connu, a écrit ce qui suit en sa mémoire :
 
“Ce matin, notre ami Daniel Cugnet nous a quittés, laissant son épouse Christiane bien seule et ses enfants orphelins : quel que soit son âge, quelles que soient les circonstances, le décès de son père est toujours douloureux. Toutes nos pensées vont vers eux en ces circonstances.
Daniel était un homme extraordinaire. Il a connu une vie extrêmement dure. Le grand amour de sa vie, c’était Christiane, formant avec elle un couple qui a tenu bon face à toutes les tempêtes. Il a pu réaliser un des grands rêves de sa vie en mai dernier, lorsqu’il a pu enfin l’épouser. Leurs ‘oui’ réciproques, enthousiastes, resteront dans les mémoires, même si l’épidémie de Covid ne leur a pas permis de rassembler toute la foule des membres de leur famille et de leurs amis comme ils l’auraient voulu.
Daniel était un combattant. D’abord pour ses enfants. Toute sa vie, il a lutté farouchement pour garder ses enfants auprès de lui et il a réussi, avec Christiane, à ce qu’aucun d’eux ne soit placé, malgré la dureté de leur vie. Il était extrêmement fier d’avoir pu devenir propriétaire d’une grande maison, à Dinant, une maison toujours pleine de monde, enfants, petits-enfants, amis…
Il était aussi un combattant des droits de l’homme, bien au-delà de sa famille. Sa vie, c’est aussi une longue histoire d’engagement avec le mouvement ATD Quart Monde, depuis les années 70 jusqu’à son dernier souffle, parce qu’il voulait que son expérience serve à faire changer les choses, que plus personne n’ait à vivre ce par quoi il était lui-même passé. Il a ainsi participé aux débuts du mouvement à Molenbeek. Quand il a déménagé à Dinant, il n’a eu de cesse de demander à rester en lien. Et quand un groupe s’est créé dans sa région, le ‘Pays des Vallées’, il en est devenu un des piliers, séduisant tout le monde par sa gentillesse. Mais il ne s’est pas engagé seulement au niveau local : il participait à l’Université Populaire Quart Monde ; durant 2 ans, il s’est aussi investi dans le travail avec le Service fédéral de Lutte contre la Pauvreté pour contribuer à la réalisation du rapport ‘Durabilité et Pauvreté’ qui interpelle l’ensemble du monde politique belge et tous ceux qui se soucient de l’avenir de notre monde.
Daniel, tu étais surtout un ami. Nous avons eu la chance de te connaître, de vivre avec toi des moments précieux. Tu nous as associés à bien des temps forts de la vie de ta famille et Marc et moi, nous en sommes profondément honorés. Nous ne t’oublierons jamais.”