Vacances pour tous !

“Vous vous réjouissez de pouvoir enfin vous échapper, au grand air, à la montage, à la mer ou à la campagne ? Vous sentez le besoin de vous évader et de quitter les murs qui vous emprisonnent depuis le mois de mars ? Vous rêvez d’avoir enfin le stress du covid et ses conséquences derrière vous?” 

Pour ceux qui ont la chance de pouvoir partir,les vacances sont un
moment de détente très attendu, et d’autant plus légitime et
indispensable après cette période éprouvante du confinement.
Pouvoir enfin se ressourcer avec sa famille ou ses amis et
découvrir de nouveaux endroits contribue à l’équilibre personnel et
mental de chacun.e. Même une excursion d’une journée ou une semaine
de vacances peut permettre de se changer les idées et d’oublier un
peu ses problèmes, qui pour beaucoup ont été intensifiés par la crise.

Mais lors des concertations qui ont conduit à la rédaction du Rapport
Durabilité & Pauvreté, il est ressorti que “certaines personnes ne
sont jamais parties en vacances de leur vie”. Celles qui ont eu la
possibilité de partir juste un week-end “ rapportent à quel point
cela change les points de vue, les relations familiales…”. Car la
durabilité ce n’est pas seulement partir moins loin pour moins
polluer mais aussi assurer le bien-être des générations actuelles et
futures.

Mais la crise du corona pose aujourd’hui une autre question : des
personnes qui partent d’habitude à l’étranger pensent rester
en Belgique. Cela ne risque-t-il pas de rendre encore plus difficiles
des vacances à des prix abordables, si, par exemple, à la côte belge
les locations augmentent ? “Il n’y aura plus rien pour nous”
craint une militante.

Nous vous proposons de découvrir 2 documents  :

  • Le premier est une interview du sociologue Jean Viard par rapport à la démocratisation des vacances.
  • Le deuxième est un article sur le projet de la Bise.  Au cœur du Jura,  une grande et belle maison accueille des familles, parents, enfants, qui partent pour la première fois en vacances. La Bise est située  entre montagnes et vignes, prés de Arbois. Ce projet a pour objectif de faire connaître et reconnaître le droit aux vacances pour tous.