Que font les jeunes de djynamo ?

 DJYNAMO, kesako ?

Le groupe jeune Djynamo constitue une partie bien à part de notre mouvement. Olivia, volontaire permanent en période de découverte, nous explique leur philosophie et leurs actions.

Peux-tu nous résumer en deux mots en quoi consiste le groupe jeune Djynamo ?

“C’est un groupe de jeunes de 14 à 30 ans qui sont issus de milieux différents et qui se rassemblent pour aborder un même thème pendant un an. L’objectif c’est d’y partager leur ressenti par rapport à leur vécu, leur savoir et leur interprétation de la question.”

Quel est le thème de cette année ?

“Cette année le thème général est la discrimination. Là on s’intéresse à la discrimination liée à la sexualité et au genre. On a abordé la question de l’homosexualité  lors de la première rencontre et maintenant on va aborder celle de la transidentité.”

Qui prépare ?

“À chaque fois les animations sont co-préparées par des jeunes et un volontaire permanent d’ATD Quart Monde. Le volontaire est plus là pour encadrer la forme, mais les idées, les envies viennent toujours des jeunes. Ils s’approprient vraiment l’animation et les échanges qui ont suivre. Il y a quelques semaines nous avons travaillé la question de la transidentité autour d’un film. Nous avons regardé deux films  qui traitent de la transidentité, Danish girl et Boys don’t cry. Les jeunes ont choisi l’un des deux films et ont préparé des questions à poser aux autres.”

Groupe jeunes

Qui vient aux réunions ?

“À la dernière réunion il y avait sept jeunes, un allié et deux volontaires. Pour la prochaine, on espère davantage de jeunes, notamment du Kap Quart, et deux alliés. C’est important qu’on soit tous là pour réaliser le croisement des savoirs.”

Quel type d’animation est mis en place pendant les réunions ?

“Je ne suis là que depuis deux moi. On y va à tâtons et ce sont eux qui nous guident. La première animation était sur l’homosexualité. Nous avons fait des jeux, la rivière du doute, puis un débat encadré.

Pour la deuxième réunion, nous avons travaillé sur un film. Les jeunes souhaitent par la suite faire du théâtre action (création et réalisation collective d’une pièce de théâtre, ndlr) puis inviter des personnes à témoigner, organiser un week-end, rencontrer d’autres groupes de jeunes.”

Qui peut venir ?

“Tous les jeunes peuvent contacter le groupe sur cette adresse et découvrir comment soutenir le mouvement.

Olivia
Olivia

Interview réalisée par Marie-Charlotte Denis