Numéro 114 (septembre à novembre 2020)

Abonnez-vous à « Partenaire » et restez au courant des activités d’ATD Quart Monde en Belgique !

  • Edito : Quelles priorités pour le Mouvement ATD Quart Monde en Belgique ?
  • La couleur d’un engagement : Françoise Barbier est volontaire permanente au sein d’ATD Quart Monde depuis 1986. Elle témoigne de son engagement qui l’amène d’une institution bruxelloise pour enfants placés jusqu’aux communautés amérindiennes québécoises.
  • L’Art de Rien – sur le Fil de ma Vie : présentation du nouveau livre paru aux Editions Quart Monde  et écrit par Philippe Barbier.  Une présentation du livre est organisée  le 29 octobre aux Halles Saint-Géry.
  • Le 20 juillet, le “KERN” a demandé notre avis pour relancer l’économie belge : Le texte complet de la note déposée par le Mouvement au Conseil des ministres restreint est disponible ici.
  • La Journée mondiale du refus de la misère : une journée pour repenser l’avenir : que se passe-t-il en Belgique pour le 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère ? Découvrez-le dans cet article. Un agenda plus à jour est disponible sur notre site.
  • La programmation ATD Quart Monde, qu’est-ce que c’est ? : Vous avez entendu parler de la programmation 2021-2025 et voudriez en savoir plus ? Vous n’êtes au courant de rien ? Voici pour vous un article explicatif de ce travail de planification crucial.
  • Des talents, un domaine : Et quel domaine ? Celui du Bois de Lens, à Hastière. Depuis le début du mois de juillet les membres d’ATD Quart Monde du Pays des Vallées se sont affairés à l’organisation de l’événement ‘Opération Talents’ qui s’est déroulé dans un domaine d’habitat (camping) permanent, du 3 au 8 août 2020.
  • Débat sur la durabilité et la pauvreté au palais royal : À Bruxelles, le 3 septembre, c’était un jeudi comme un autre : le soleil s’était à nouveau caché et la pluie commençait à tomber. Au lieu de courir nous abriter, nous restions à attendre sur le trottoir car nous n’attendions pas n’importe qui : nous attendions la Reine Mathilde devant son Palais. Quelques minutes plus tard, arrive une grosse BMW, escortée par des motards et conduite par un chauffeur. À l’intérieur, la Reine.
  • Régime fiscal : réduction d’impôt plus importante en temps de Covid-19 : Dans le cadre de la crise du Coronavirus, l’État a décidé d’octroyer un régime fiscal particulier concernant l’exercice 2020. Cette réduction fiscale plus importante « vise particulièrement le secteur associatif et permettra d’aider les ONG et les organisations à but non lucratif dont les activités d’intérêt général ont été durement touchées par la crise ».

Edito : Quelles priorités pour le Mouvement ATD Quart Monde en Belgique ?
Les Nations Unies se fixent 17 objectifs de développement durable. Le Gouvernement définit un plan de relance. Les partis présentent un programme à leurs électeurs. Les entreprises déterminent leur business plan. Dans notre vie privée, nous tous avons des choix à faire, des priorités à donner.
Le Mouvement ATD Quart Monde, aussi. Il a entamé en Belgique une programmation qui précisera ses priorités pour les quatre ans à venir, de 2021 à 2025. Tout en veillant à être le mieux organisé et le plus efficace possible, le Mouvement n’est pas d’abord une structure. Il est avant tout une dynamique qui a pour ambition de ne laisser personne de côté et qui rassemble tous les citoyens soucieux du respect de la dignité et des droits humains. Vivre dans une précarité persistante porte atteinte à la dignité et conduit à l’isolement social. Pourtant, les personnes qui vivent dans une grande précarité ont vocation à être artisans de changement. Se priver de leur savoir et de leur expérience de résistance serait injurieux pour eux et retarderait toute avancée.
Programmer des priorités qui ne laissent personne derrière soi, c’est donc en quelque sorte aller au rythme du plus lent, appelé à participer au programme dès sa conception et au cours de toute sa réalisation. Tel est le défi que se lance le Mouvement pour aller de l’avant.
Ce défi ne peut être gagné que si tous s’y engagent. Depuis le nouveau Président que s’est donné le Mouvement international, l’américain Donald Dee, jusqu’aux animateurs du projet Opération Talents à Hastière ou des chantiers Jeunesse à Méry (France) et jusqu’à l’équipe à Madagascar.
Ce défi , le Mouvement ambitionne de le partager avec la société toute entière. Il l’a redit avec force à la Première ministre qui l’avait consulté pour relancer l’économie mise à mal par la crise sanitaire : la priorité, c’est de permettre à tous les citoyens, y compris aux travailleurs sans aucun statut, à ceux qui sont les plus éloignés des circuits du travail, de participer à cette relance, il faut donc leur en donner les moyens, notamment en renforçant les mailles de la sécurité sociale.

George de Kerchove

 

Partenaire Quart Monde 114