Délégation à l’Union européenne

La Délégation du Mouvement International ATD Quart Monde auprès de l’Union européenne a plusieurs rôles :

Intégrer les populations les plus pauvres  dans le dialogue européen

  • L’Intergroupe « Extrême pauvreté et Droits de l’Homme » du Parlement européen a été créé en 1980 pour permettre aux membres du Parlement européen d’introduire les besoins des personnes vivant dans la grande pauvreté dans leur travail ;
  • La célébration du 17 octobre comme Journée internationale de lutte contre la pauvreté ;
    Une Dalle commémorative a été posée le 29 mai 2002 devant le Parlement européen à Bruxelles.

Faire reconnaître la contribution des populations les plus pauvres dans la construction de l’Europe

  • Par le biais de la participation aux réunions et à l’élaboration de documents qui soulignent cette contribution et mettent en avant les propositions des populations vivant dans la pauvreté ;
  • Préparation avec des délégations de personnes vivant dans la pauvreté des réunions avec les représentants européens, pour permettre des rencontres directes entre les deux groupes qui ont rarement la possibilité d’agir et de réfléchir ensemble ;
  • Les Universités populaires européennes Quart Monde, organisées régulièrement depuis 1989, espaces de rencontre privilégié entre les personnes vivant dans la pauvreté et des responsables européens. Lire les 14 Propositions pour une Europe sans pauvreté.

Créer un partenariat entre les populations les plus pauvres et l’Union européenne

  • Par le biais du maintien d’une relation de travail permanente avec diverses Commissions du Parlement européen et Directions Générales de la Commission.
  • En travaillant en partenariat avec d’autres ONG au niveau européen comme les membres actifs du Réseau européen de lutte contre la pauvreté, la Plate-forme européenne des ONG sociales et le Forum permanent de la Société civile.
  • En choisissant des domaines d’actions prioritaires. Ces priorités comportent notamment : l’accès aux droits fondamentaux, la Stratégie européenne pour l’inclusion sociale , le renforcement de la lutte contre la pauvreté dans les stratégies de développement durable, le soutien aux familles, les services d’intérêt général, le dialogue civil.