Vernissage de l’exposition des Sculptures des Droits de l’Homme

Depuis 3 semaines, un petit groupe repeint, recolle, rafistole, revernit les sculptures exposées sur le parvis du parlement européen et dans différents lieux de Bruxelles. Le 17 octobre dernier, cette démarche nous avait permis de nous rencontrer autour de la création, d’affirmer l’indivisibilité des droits de l’homme et de témoigner sur leur importance pour construire un monde ou personne n’est oublié...
Article posté le 26 mars 2009 Print Friendly

Vernissage de l'exposition des Sculptures des Droits de l'Homme

Ces sculptures sont un travail collectif.

Au total, plus d’une soixantaine de personnes : enfants, jeunes et adultes, ont participé à ce projet dans des quartiers de Bruxelles et lors d’un atelier d’arts plastiques à la Maison des Savoirs.

Chaque groupe a commencé par des discussions et réflexions sur les Droits de l’homme et la Pauvreté avec deux grands points de référence :
- la journée mondiale du refus de la misère et
- le soixantième anniversaire de la convention des Droits de l’Homme.

D’un côté il y avait des discussions autour des grandes difficultés de vivre face à la misère, mais nous avons aussi partagé beaucoup d’espoir sur comment l’application des droits de l’homme peuvent vraiment changer le monde.

Ensuite, nous avons cherché ensemble à créer une sculpture à base de papier mâché, pour exprimer une partie de nos discussions et provoquer d’autres à réfléchir avec nous.

Une personne de l’équipe permanente de la Maison des Savoirs s’est déplacée dans les différents lieux de création pour montrer ce qui se passait dans les autres quartiers de Bruxelles et assurer un lien entre chaque groupe.

Le 17 octobre même, nous avons fait une tournée dans les lieux publics de ces quartiers où une dizaine de personnes ont provoqué des dialogues avec des passants.

Nous avons terminé cette tournée sur le Parvis du Parlement Européen, où nous avons eu l’opportunité de présenter ce travail artistique et d’expression pendant la cérémonie de la journée mondiale du refus de la misère.

Pour inaugurer ces deux semaines d’exposition, enseignants, étudiants futurs éducateurs et assistants sociaux, membres d’ATD Quart Monde, se sont réunis autour d’un pot de l’amitié. Voici ci-dessous le témoignage de Frédérique, volontaire permanent, et d’Hector, acteur à la maison des savoirs depuis plus de 20 ans… 

2 photos