Une école dans laquelle nos enfants se sentent bien et puissent apprendre.

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de décembre 2013

Article posté le 1er décembre 2013 Print Friendly

Une école dans laquelle nos enfants se sentent bien et puissent apprendre.

Présentation du thème

Ce mois-ci est le dernier mois sur le thème de l’école. Ensuite (en mars 2014), une délégation se rendra à l’université populaire européenne et viendra avec tout ce que nous avons partagé ces derniers-mois.
-  La discrimination à l’école, comment faire pour qu’il n’y en ait plus ? A Natoye certains ont parlé d’avoir un uniforme, d’autres ont parlé de l’importance du rôle de chaque parent, d’autres ont dit l’importance de faire connaître les différentes réalités de vie des élévés dans l’école.
-  Dialogue parents-enseignants, comment faire ? Beaucoup ont abordé la question du médiateur qui fait le lien entre parents-enfants et enseignants. A Bruxelles, une personne expliquait que dans un quartier de Molenbeek, la médiatrice était quelqu’un du quartier qui avait grandi là et connaissait bien les gens. Ca facilitait les relations.
-  Avoir un diplôme, comment faire pour permettre un diplôme pour tous ? A La Louvière, le groupe qui réfléchissait à ce thème disait qu’il fallait créer des passerelles entre l’enseignement ordinaire et l’enseignement spécialisé. Le diplôme c’est aussi la question des enseignants, eux aussi doivent pouvoir avoir de meilleures formations pratiques pour être de meilleurs professeurs, être à l’écoute de tous les élèves et leur permettre d’avoir un diplôme à la fin.

Points forts

Nous nous sommes retrouvés le 14 décembre pour continuer à réfléchir sur le thème de l’école et trouver des propositions pour que les choses changent.

Nous nous sommes retrouvés en 3 groupes. Un qui parlait du diplôme et de l’enseignement spécial, un qui parlait de la discrimination et un qui parlait du dialogue entre parents et enseignants.
Nous avons ensuite présenté les affiches faites en plénières :

- Groupe sur la discrimination : Une seule école sans étiquettes. Tous les enfants ont les mêmes droits. Les enseignants doivent être formés sur la discrimination. Il faut le temps pour se connaître et pour dialoguer.
- Groupe sur le dialogue entre parents et école : La formation des professeurs PAR les parents qui vivent dans la pauvreté mais aussi que les enseignants puissent mieux expliquer aux parents comment soutenir leur enfant à l’école. Un respect mutuel. Réapprendre le dialogue, rétablir la confiance. Un facilitateur plutôt qu’un médiateur pour rétablir le dialogue plutôt que d’être un intermédiaire.
- Groupe sur le diplôme : Apprendre un métier est un droit. Avoir la possibilité d’apprendre un métier qu’on aime et qui soit un métier d’avenir. Aller à la rencontre des professeurs pour que ça change pour tous les enfants

Les cellules de Léglise et Pays des vallées se retrouveront le 6 décembre et c’est une excellente nouvelle, en sachant les difficultés qu’ils vivent dû au manque de transports en commun.