Tous citoyens pour une Europe active contre la misère

INFOS QUART MONDE EUROPE - Janvier 2012
Délégation ATD Quart Monde auprès de l’Union Européenne

Sommaire

- Tous citoyens pour une Europe active contre la misère
- « On ne lutte pas contre la pauvreté, on lutte contre les pauvres. »
- Droits fondamentaux, extrême pauvreté : il y a urgence à agir selon l’intergroupe Quart Monde
- En bref - Evénements

Article posté le 20 janvier 2012 Print Friendly

Tous citoyens pour une Europe active contre la misère

Tous citoyens pour une Europe active contre la misère

La crise économique et financière constitue un test de résistance pour nos sociétés. Quelle est la place des plus défavorisés dans nos sociétés, dans le projet européen ? Sont-ils considérés comme des citoyens à part entière ?

Certains d’entre eux disent : « On se sent citoyen quand on a accès comme les autres, aux droits fondamentaux, quand on se mobilise pour aller voter. » « Sans logement, on n’existe plus en tant que citoyen. » « Il y a trop de décisions qui sont prises sans démocratie, surtout au niveau des plus pauvres. »

Le lundi 5 mars 2012, la 12ème Université populaire Quart Monde européenne sera consacrée au thème de la citoyenneté. Organisée au Comité économique et social européen, elle rassemblera, d’une part, 120 délégués venant de différents pays d’Europe - des personnes ayant l’expérience de la pauvreté, mais aussi des citoyens solidaires du refus de la misère - et, d’autre part, des membres du Comité économique et social européen qui accueille la rencontre, des responsables politiques, des fonctionnaires européens et d’autres acteurs de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Ensemble, ils chercheront des réponses à des questions telles que : comment être citoyens ensemble, pauvres et non-pauvres ? Quelles sont les relations au sein des quartiers défavorisés entre habitants de toutes origines et nationalités ? A quelles conditions la politique peut-elle changer la vie des gens, en incluant les plus pauvres, les plus vulnérables ?

Comment des personnes qui vivent dans la difficulté, peuvent-elles se rassembler pour changer des choses ? De quel soutien ont-elles besoin ?

Les recommandations qui seront formulées pour promouvoir une citoyenneté active contre la misère, seront très utiles par rapport à la proposition de la Commission de désigner l’Année 2013 "Année européenne des citoyens".