Témoignage d’un militant

Article posté le 11 avril 2013 Print Friendly

Témoignage d'un militant

Après plus de 8 ans de parcours à la Maison des Savoirs, je reste avant tout persuadé du combat qui reste pressant : celui de rendre la culture disponible pour tous, mais en particulier aux plus démunis et aux personnes exclues.

Au cours des années passées à la Maison des Savoirs, j’ai appris plus que dans n’importes quelle école, car cet endroit est, avant tout pour moi, l’école de la vie ; ou de l’autre vie, de celle qui est beaucoup moins mise en avant dans notre société. Celle où l’on se rend compte que les personnes exclues sont aussi capables de faire quelque chose de beau et de partager des moments enrichissants ensemble, autour d’un atelier d’art plastique ou d’une sortie au théâtre.

C’est là qu’on se rend compte que la culture est un des moyens qui, petit à petit, rend sa dignité à une personne exclue bien souvent pour des raisons de différences d’apparence, comportementales ou culturelles…

Un de mes rêves serait de pouvoir faire reconnaître la capacité artistique de chacun comme une richesse et leurs différences comme une qualité à leurs yeux , à celui des autres et, pourquoi pas, à nos dirigeants politiques.

Car tous ont une expérience de vie de misère hors du commun qui mérite d’être mise en avant.
Voilà ce que j’estime être mon engagement dans la Maison des Savoirs.

J.L.

Photo logo de l’article : cc Jimmy_Joe http://commons.wikimedia.org/wiki/File:One_Made_it.jpg et http://www.flickr.com/photos/31073149@N00/244334006