Soutien à la vie de famille dans un contexte de grande pauvreté

Article posté le 17 décembre 2007 Print Friendly

Auteur : Régis De Muylder

Date : 2007

Collection : Connaissance et engagement

Précieux enfants, précieux parents. Comment orienter de nouvelles actions face aux défis du soutien à la famille dans un contexte de pauvreté ?
Soutien à la vie de famille dans un contexte de grande pauvreté

Analyse présentée dans le cadre du colloque organisé par EPE (Ecole des Parents et des Educateurs), intitulé « Dans la diversité des formes familiales, comment évoluent le soutien et l’accompagnement parental ? », à Bruxelles, le vendredi 4 mai 2007.

La version intégrale a été publiée dans les Actes du colloque qu’on peut se procurer auprès de EPE.
Un tiré à part peut être obtenu sur demande à ATD Quart Monde.

Résumé :

Méthode : Pour réaliser cette analyse, nous avons pris une référence européenne portant sur huit pays du continent, y compris la Belgique. Une expérience menée en Belgique francophone par ATD Quart Monde et d’autres partenaires sur le « soutien à la parentalité » est à la base du développement de l’analyse.

Résultats :
On a mis en évidence trois constats qui concernent à la fois la situation en Belgique et en Europe :
Lutter contre la grande pauvreté des enfants exige la participation de leurs parents et de leur milieu.
Les dispositifs de protection de l’enfant sont susceptibles d’avoir des effets négatifs et dévalorisants sur les milieux socio-économiques défavorisés.
Les droits de l’enfants sont indissociables des droits de leur famille.
L’expérience montre que le « soutien à la parentalité » doit partir de – et s’enraciner dans – la réalité vécue par les familles très pauvres et prendre en compte les aspirations de celles-ci. La participation des familles concernées est indispensables. L’analyse passe en revue les conditions nécessaires pour y arriver.

Document :

Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €