Se loger, en Wallonie et à Bruxelles, quand on a une vie difficile.

Article posté le 23 décembre 2008 Print Friendly

Se loger, en Wallonie et à Bruxelles, quand on a une vie difficile.

Auteur : Jean-Pierre Pinet

Date : 2008

Collection : Connaissance et engagement / étude.

Résumé :

Le logement a toujours été une préoccupation pour les familles en situation de grande pauvreté : de tous temps, elles ont été rejetées par une société qui "ne veut pas voir ses pauvres". Cela s’est traduit - et se traduit encore - par l’errance, la vie et la mort à la rue, mais aussi par le fait de devoir sans cesse changer de logement. La ségrégation spatiale est un aspect permanent de l’exclusion sociale.

Aujourd’hui, du fait de la spéculation, des crises (économiques, financières,...) et d’une absence pendant des années de réelle politique globale et concertée pour des logements accessibles aux plus vulnérables, cette question devient encore plus cruciale.

Le droit à un logement décent est garanti par la constitution belge1. Ici et là, des mesures sont prises, parfois pour parer au plus pressé, parfois avec une perspective durable. Mais rarement, il est tenu compte de l’avis de ceux et celles qui vivent au jour le jour ces situations.

C’est ce que nous avons voulu faire dans cette étude : faire le lien entre des analyses globales de la situation et la vie au quotidien de familles en situation de grande pauvreté en recherche d’un logement, dans un logement...

Document :

Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €