Quel avenir pour les jeunes ?

Université Populaire Quart Monde - avril 2010

Article posté le 30 mars 2010 Print Friendly

Quel avenir pour les jeunes ?

Présentation du thème

L’année 2010 est l’année européenne de lutte contre la pauvreté. Des jeunes liés au Mouvement ATD Quart Monde se mobilisent pour dire ce qu’ils pensent, pour dialoguer avec les adultes sur l’avenir, pour ensemble construire un futur où chacun aura sa place. Notre Université populaire veut aussi participer à cette réflexion avec les jeunes. Nous allons faire cela lors de notre rencontre d’avril. Elle aura lieu exceptionnellement à Liège.

Comment jeunes et adultes ensemble, pouvons-nous construire l’avenir ?

Points forts

Nous nous sommes retrouvés à Liège où nous avons été très bien accueillis. Nous étions près de 80 personnes venues des diverses cellules de Wallonie et Bruxelles. Une quinzaine de jeunes étaient présents pour apporter leur point de vue.
Nous avons d’abord travaillé à partir d’un théâtre-forum. La scène suivante est jouée :

Une jeune de 20 ans est convoquée au Forem. Elle a fait des formations qu’elle n’a pas terminées car elles n’aboutissaient à rien.
Son copain ne l’encourage pas à retrouver une autre formation.
Le Forem décide de faire un rapport négatif à l’ONEM.

Ensuite, la salle est invitée à réagir en prenant la place des acteurs et en essayant d’améliorer la situation :
- une employée du Forem est plus à l’écoute de la jeune et de ses souhaits.
- un copain encourage la jeune à aller au bureau de la conseillère en formations et propose de l’accompagner.
- une jeune rencontre la conseillère en disant quels domaines l’intéressent (ex : les enfants).
- la conseillère en formation évoque la possibilité de retourner à l’école professionnelle (avec des stages pratiques).

D’autres pistes seront ensuite évoquées : une formation en alternance, une formation proche du domicile, une formation avec expérience de travail,…

Après la pause, on se retrouve en 3 groupes : les jeunes ensemble et 2 groupes d’adultes.
L’échange se fait autour des expériences de soutien et des difficultés qu’on rencontre.
En fin d’après-midi, chaque groupe partage ce qui a été dit d’important.
- Les jeunes ont parlé entre autre, du soutien apporté par la famille. Le soutien peut aussi venir d’ « inconnus » rencontrés en rue ou dans les services. Les jeunes familles ont besoin d’un soutien particulier.
- Les adultes ont parlé entre autres de soutenir leurs jeunes dans leur créativité et de les encourager à aller jusqu’au bout des formations qui les motivent.