Qu’est-ce qu’on veut transmettre à nos enfants ?

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de décembre 2015

Article posté le 11 janvier 2016 Print Friendly

Qu'est-ce qu'on veut transmettre à nos enfants ?

Extrait de la lettre de l’Université populaire Quart Monde destinée aux participants de l’Université populaire pour préparer la rencontre au sein des groupes locaux.

L’université populaire Quart Monde est un lieu de construction de pensée et de parole, à la fois individuelles et collectives. Les personnes vivant dans la grande pauvreté y prennent la parole sur des thèmes de société. Cet endroit rassemble des personnes de tous milieux et permet de croiser les expériences de chacun pour changer notre regard sur les personnes en situation de pauvreté.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Université populaire ou si vous souhaitez rejoindre un groupe de préparation, vous pouvez contacter l’équipe d’animation par téléphone 02/650.08.73 ou par e-mail Elsa Dauchet

Présentation du thème

Les derniers mois on a passé beaucoup de temps à voir ce qui aide ou ce qui n’aide pas à être parent. Mais on n’a pas pris le temps de voir ce que nous, en tant qu’adultes, en tant que parents, grands-parents, oncles, tantes, voisins, on aimerait faire pour aider les enfants à grandir.

Les récents événements peuvent questionner par rapport à ce qu’on voudrait transmettre aux enfants pour qu’ils puissent grandir, évoluer, bâtir la société. La cellule du Pays des Vallées nous a bien rappelé lors de l’Université populaire Quart Monde que même les adultes qui ne sont pas parent peuvent aussi transmettre des choses, comme lors de la journée Talents à travers des ateliers.

Points forts

Pour ce mois de décembre, nous avons partagé autour de la "transmission". Vous nous avez expliqué combien cette transmission était difficile, mais combien elle est importante.

Lors de l’Université populaire à Liège, on a beaucoup parlé de l’importance de l’amour qu’on donne aux enfants, de pouvoir transmettre l’histoire familiale, d’en être fier. Beaucoup disaient aussi l’importance du respect, de la politesse car cela permet de ne pas être rejeté dans la société, des encouragements, de savoir accepter les différences, d’apprendre à être autonome. On a rappelé le souci d’avoir une bonne instruction à l’école ("que les enfants puissent apprendre"), de pouvoir découvrir la nature, la culture, etc.

Lors du théâtre forum présenté par les jeunes, nous avons du faire preuve de créativité pour trouver comment améliorer le dialogue dans la famille et proposer une issue plus positive, à partir d’une scène qu’ils nous ont présenté.