Qu’est-ce qu’il faudrait changer pour mieux se soigner ?

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de février 2014

Article posté le 6 mars 2014 Print Friendly

Qu'est-ce qu'il faudrait changer pour mieux se soigner ?

Présentation du thème

Si certains arrivent à se débrouiller (grâce à une maison médicale ou à des médecins ou pharmaciens compréhensifs), à se soigner, d’autres ont plus de difficultés. Se faire soigner se fait en plusieurs étapes :
- Décider d’aller voir un docteur
- Se faire examiner par le docteur
- Prendre le traitement prescrit par le docteur jusqu’au bout et pouvoir prendre tous les médicaments.
Toutes ces étapes permettent de se faire soigner.

Points forts

Nous avons entendu l’importance de se faire soigner. Parfois on attend trop longtemps et alors ça s’aggrave. Même si c’est important de se soigner parfois on se demande si ça vaut le coup ? En effet, certains soins ont un coût et quand on ne sait pas payer on s’endette et on a alors des problèmes avec les huissiers. Parfois, on n’ose pas aller à l’hôpital car on est jugé, on nous tutoie alors qu’on vouvoie d’autres.

Un bon médecin peut nous encourager, nous écouter et nous rassurer. Le médecin traitant est le premier à qui l’on devrait s’adresser et si c’est un problème qui nécessite plus de soins, il peut nous renvoyer vers l’hôpital et alors les prévenir. Ça permet d’avoir un temps d’attente moins long. Il nous connaît et sait quelles sont nos conditions de vie.

Il y a aussi les maisons médicales. Certains en ont des bonnes expériences quand ils peuvent vivre des temps de sorties, des cours de gymnastiques en plus de l’aspect médical. Ça se complète et permet de prendre la santé dans son ensemble. Parfois on n’a pas le choix du docteur et les maisons sont surchargées.

Notre invitée madame Carrion, nous a redit l’importance de ne pas hésiter à se renseigner, à demander à notre docteur si nous avons des hésitations. Il est aussi bien de pouvoir aller chercher des renseignements auprès de notre mutuelle pour connaître notre statut et savoir à quoi on a droit.

Il faut des soins pour tous et pas réfléchir à des endroits où juste les plus pauvres pourraient se soigner. Il faut que les gens riches ou pauvres aient les mêmes endroits pour se soigner. Pour les médicaments, on pourrait imaginer un endroit où les gens laissent leurs médicaments non périmés pour que les pharmaciens les redonnent à d’autres patients. Ça serait pour éviter le gaspillage et que les gens d’ici puissent en profiter. Certains ont aussi parlé d’avoir les médicaments gratuits.