Qu’en est-il du travail aujourd’hui ?

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de septembre 2014

Article posté le 7 octobre 2014 Print Friendly

Qu'en est-il du travail aujourd'hui ?

Extrait de la lettre de l’Université populaire Quart Monde destinée aux participants de l’Université populaire pour préparer la rencontre au sein des groupes locaux.

L’université populaire Quart Monde est un lieu de construction de pensée et de parole, à la fois individuelles et collectives. Les personnes vivant dans la grande pauvreté y prennent la parole sur des thèmes de société. Cet endroit rassemble des personnes de tous milieux et permet de croiser les expériences de chacun pour changer notre regard sur les personnes en situation de pauvreté.

Si vous voulez en savoir plus sur l’Université populaire ou si vous souhaitez rejoindre un groupe de préparation, vous pouvez contacter l’équipe d’animation par téléphone : 02/650.08.73 ou par e-mail : Elsa Dauchet

Présentation du thème

Le travail est une préoccupation pour tout le monde. Mais que veut dire le mot "travail" pour chacun d’entre nous ? A partir de quand pouvons-nous parler de travail ? Chacun a des expériences différentes. Comment pouvons-nous être fiers de nos parcours ? Les possibilités de trouver un travail, les conditions de travail et les droits qui sont liés au travail ou au chômage ont changé. Qu’en est-il de nos situations au jour d’aujourd’hui ? Nous vous proposons que ce mois de septembre soit l’occasion pour chacun de clarifier ces questions.

Points forts

Vous êtes plusieurs à vous être rencontrés autour du thème du travail. Certains ont envoyé leur contribution par courrier :

Qu’est-ce que le travail pour vous ? Certains sont allés chercher la définition dans le dictionnaire. D’autres l’ont expliqué avec leurs mots : "c’est une activité rémunérée pour pouvoir vivre" ; "Le travail, c’est aussi s’épanouir dans la vie, c’est la santé. C’est de pouvoir utiliser ses mains, son cerveau. C’est d’être fatigué et en même temps se sentir bien, se dire que j’ai bien travaillé aujourd’hui" ; "C’est se sentir utile, en faisant du bénévolat" ; "Si on m’oblige à travailler comme bénévole je refuse mais si je peux choisir je le fais comme un travail qui me valorise et pas comme un emploi."

Avoir un travail, qu’est-ce que ça permet ? "Cela permet d’avoir un rythme dans la vie" ; "Ça permet d’avoir le moral" ; "C’est rejoindre la société".

Quelles sont nos expériences de travailleur ? Vos expériences sont diverses, technicien de surface, aide aux autres dans les homes, électricien, professeur soudeur. Mais aussi l’expérience du bénévolat, d’autres en travaillant pour l’article 60. Beaucoup ont travaillé d’une manière déclarée ou non déclarée. On a tous une expérience de travail mais pas tous d’un emploi.

Quelle est la différence entre emploi et travail ? "Quand on a un emploi on a un salaire et on parle de travail, ça peut être du travail pour soi, pour sa famille, pour les autres, à sa maison." Il y a beaucoup de travail mais pas beaucoup d’emplois créés pour ce travail.

Qu’a-t-on appris de ces expériences ? Beaucoup ont gagné des techniques en travaillant : comment bien souder, peindre des vases, fabriquer des tasses mais aussi apprendre à travailler en équipe, être au contact d’autres personnes.