Projet Bidonville

Article posté le 2 mai 2013 Print Friendly

Projet Bidonville

La Belgique est un pays riche, mais une grande partie de la population vit dans la pauvreté, voir dans la rue.
Le projet Bidonville consiste dans la représentation de la réalité à travers la réalisation de maquettes.
Il y a des immeubles vides qui ne sont pas utilisés, de plus en plus de personnes fréquentent les restaurants sociaux.

Que faire ?

Nous voudrions sensibiliser l’opinion publique en montrant la réalité : il faut faire connaître comment beaucoup de personnes vivent. Il faut montrer les maisons insalubres et ceux qui vivent dans la marginalité.

Surtout ne pas continuer à isoler comme dans un ghetto, parce que la misère ne doit pas être cachée, elle doit être combattue, parce que c’est l’ homme qui l’a créée.

Après discussion avec l’équipe, le groupe de militants de la Maison des Savoirs a décidé de lancer le projet « Bidonville » en janvier 2013.
Les militants veulent aussi impliquer dans le projet d’autres associations pour avoir différentes opinions et idées.

Pour ce faire nous avons décidé de faire des photos, d’interroger les personnes, d’ observer attentivement tout ce qui nous entoure.
A partir de la réalité, de la vie de chaque jour, montrer les vies qui se croisent, comment beaucoup d’êtres humains vivent dans des conditions précaires et de misère.

L’objectif est donc d’exposer toutes les maquettes et les réalisations à travers une exposition publique, non seulement pour dénoncer, mais aussi pour proposer de nouvelles idées et de nouvelles solutions.

En avril nous sommes allés à Méry-sur-Oise, au Centre International d’ATD Quart Monde en France pour un week-end de recherche sur le projet. Ce voyage a été financé par l’association « Soroptimists ».