« Pauvres nationaux » ou « déplacés », même régression des droits ?

Article posté le 21 décembre 2009 Print Friendly

« Pauvres nationaux » ou « déplacés », même régression des droits ?

Auteur : Jean-Pierre Pinet

Date : 2009

Collection : Connaissance et engagement

Résumé :

Qu’il s’agisse de belges qui ont connu la misère ou « d’étrangers » qui, parmi d’autres, fuient la misère chez eux et espèrent une vie meilleure chez nous, le traitement qui leur est fait nous semble proche : pour les uns comme pour les autres, il devient de plus en plus difficile d’avoir accès à ce à quoi chacun a droit, en particulier pour ce qui est des droits fondamentaux.

Dans cette analyse, en collectant des faits, des réflexions, nous cherchons à comprendre de quoi est faite cette dégradation de l’accès aux droits dont parlent les uns et les autres.

Document :

Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €