Nous luttons tous les jours. 2ème partie

Droits et solidarité

Article posté le 29 mai 2007 Print Friendly

Auteur : Travail collectif
Date : 2006
Collection : Nous d’un peuple

Résumé :
La misère est violation des Droits de l’Homme.
Lutter contre la grande pauvreté n’est donc pas en gérer les conséquences. Se contenter de faire en sorte que les personnes et familles souffrent moins de leur situation,se limiter à tenter de "repêcher" vaille quelques individus... n’est pas cohérent avec l’idéal de notre société qui se veut démocratique, juste, solidaire, fondée sur les Droits de l’Homme.

Des personnes ayant l’expérience vécue de la pauvreté et de l’exclusion ont rassemblé des éléments de l’expérience collective de leur milieu sur ces questions pour éclairer les vrais enjeux de la lutte contre la pauvreté, mettre en évidence les limites des actions entreprises. Elles insistent particulièrement sur l’accès aux droits à la culture et au logement. A contre-courant de l’individualisme, elles plaident pour une organisation sociale qui soutienne concrètement la solidarité. Bien au-delà d’une dénonciation, leur travail ouvre des pistes pour faire réellement progresser notre société.

Document :
Ce document n’est pas disponible online.
Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €