Hommage aux morts de la rue

Article posté le 1er juin 2017 Print Friendly

Hommage aux morts de la rue

Le 3 mai 2017, le Collectif des Morts de la Rue a rendu hommage aux personnes décédées dont la rue a usé la vie.

Voici quelques extraits des reportages de bx1 et de la Dernière Heure.

"Hommage aux personnes décédées dans la rue ce mercredi par le Collectif les morts de rue. Cette organisation travaille pour et avec les habitants de la rue pour permettre un traitement digne de tous au moment de la mort. En 2016, le Collectif a eu connaissance de 72 décès, 70 hommes et 2 femmes. Ce chiffre est bien plus élevé que les années précédentes et pourtant, même si ces décès sont mieux signalés au Collectif, ce dernier admet n’avoir aucune idée réelle de habitants de la rue décédés l’année passée.

Plus de la moitié des causes des décès sont inconnues. L’âge moyen est de 51,76 ans. Les familles ont pris en charge 41% des obsèques. 54% des enterrements ont été pris en charge financièrement par la commune selon les chiffres du Collectif."

"Une personne SDF n’est pas tout le temps dans la rue. Elle a souvent un parcours morcelé dans différents lieux de vie, cela peut être des centres d’accueil, chez des amis, à l’hôpital", développe-t-il. Parmi les 72 personnes décédées en 2016, 40 d’entre elles vivaient effectivement dans la rue au moment de leur mort. "Nous avons constaté que dans ce groupe, les Polonais représentent la première nationalité touchée", indique le coordinateur qui lie cette donnée au fait que de nombreux immigrés tombent dans l’économie parallèle, le travail au noir. Les décès observés ne sont pas dus au froid, mais généralement à "une multitude de facteurs, le stress constant, le fait de mal dormir, les maladies mal soignées".

Pour plus d’informations, visitez le site des Morts de la rue, leur dossier de presse ou la farde de l’événement.

3 photos