Le groupe Agora

Le groupe Agora rassemble d’un côté des professionnels de l’aide à la jeunesse et de l’autre des familles en situation de pauvreté. Un dialogue permanent depuis 1995. Une expérience inspirante de lutte contre la pauvreté en Communauté française.
Article posté le 4 septembre 2012 Print Friendly

Le groupe Agora
AGORA : un dialogue permanent depuis 1995

Cela fait maintenant depuis 1995 que des militants des mouvements LST et ATD ainsi que des professionnels de l’aide à la jeunesse se regroupent une fois par mois à Bruxelles et travaillent en commun à évaluer le décret de l’aide à la jeunesse du 4 mars 1991.

Ce groupe, grâce à son dialogue permanent, tente de répondre au mieux aux attentes et aux besoins des familles, en particulier des familles les plus pauvres.

En sont membres : Direction générale de l’aide à la jeunesse (la Direction Générale et l’Administration, Directeurs, Conseillers, Délégués en Communauté française de Belgique), ATD Quart Monde, Mouvement Luttes Solidarités Travail (LST), et le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale.

Quelques jalons du groupe AGORA

Le premier contact entre une famille et un service de l’aide à la jeunesse

Ensemble, les membres du groupe Agora se sont d’abord penché particulièrement sur la question du premier contact entre une famille et un service de l’aide à la jeunesse, qui est un des fondement de base d’un processus d’aide et sur lequel il est élémentaire de se mettre en question. Ce dialogue a débouché sur la publication d’un document commun, présenté au cours d’un colloque tenu lors de la Journée mondiale du refus de la misère 2005 :

Le premier contact entre une famille et un service de l’aide à la jeunesse - état des réflexions de l’Agora (17 octobre 2005, document PDF 106 Ko)

Appel croisé pour une politique qui libère

A l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère 2009, le groupe Agora rend compte de sa perception du contexte sociétal actuel . Il fait part des difficultés vécues par les familles qui doivent se situer dans une société de plus en plus complexe et individualisée ainsi que de l’impuissance des professionnels à leur apporter un accompagnement adéquat.

Ce message s’adresse aux responsables politiques pour qu’ils soient attentifs à tout mettre en œuvre pour que les droits fondamentaux des familles soient effectivement respectés et pour que les professionnels aient les moyens de s’engager dans un travail social et une politique d’aide à la jeunesse qui libèrent.

Aide à la Jeunesse : Appel croisé des familles et des professionnels pour une politique qui libère. (octobre 2009, 4 p. document PDF 82 Ko).

(tiré du site de LST)

Voir aussi les articles de "Partenaire :
AGORA : Dialogue avec l’Aide à la jeunesse.
Agora : un dialogue avec les Service de l’aide à la jeunesse

PDF - 110.9 ko
PDF - 81.2 ko