Le droit à l’éducation : l’orientation massive d’enfants précarisés en enseignement spécialisé

Article posté le 23 décembre 2008 Print Friendly

Le droit à l’éducation : l’orientation massive d’enfants précarisés en enseignement spécialisé

Grande Pauvreté et droits de l’Enfant
Les enfants pauvres et leurs familles, des droits fondamentaux en friche…
11. Le droit à l’éducation : l’orientation massive d’enfants précarisés en enseignement spécialisé

Auteur : Dominique Visée – Leporcq

Date : 2008

Collection : Connaissance et engagement

Résumé :

Depuis les années 90, des associations dénoncent l’orientation de nombreux enfants défavorisés en enseignement spécialisé, particulièrement dans les types accueillant des « handicaps » légers : type 1 (débilité mentale légère) ; type 3 (troubles du comportement) et type 8 (troubles instrumentaux). Jusqu’il y a peu la situation était mal connue et peu reconnue. « Les indicateurs de l’enseignement » confirment actuellement que l’orientation en enseignement spécialisé est liée à l’origine socioéconomique des élèves, particulièrement dans les trois types cités. La plupart y sont orientés au cours de leur cursus primaire ou en début de secondaire, sans qu’un handicap spécifique n’ait été décelé plus tôt. Ils accumulent difficultés et retards auxquels l’enseignement ordinaire n’a pas pu répondre. Cette orientation est souvent vécue douloureusement par les enfants et leurs familles. Les perspectives d’avenir de ces enfants ne sont pas favorables : leur bagage scolaire est limité, leurs chances de réintégrer l’enseignement ordinaire et d’y poursuivre des études, de pouvoir s’insérer dans le monde du travail et dans la société sont minces.