Le contrat d’engagement commun de la Maison des Savoirs

Notre contrat d’engagement commun est l’essentiel d’un processus de réflexions des acteurs de projet sur ce que nous voulons être ensemble. C’est un document de référence pour nous pendant les années 2008-2012.
Article posté le 16 avril 2013 Print Friendly

Le contrat d'engagement commun de la Maison des Savoirs

Notre contrat d’engagement commun est bâti sur notre réalité, sur ce que nous voulons être ensemble :

« La place que chacun prend doit contribuer à notre Mouvement
de lutte contre l’exclusion et la misère :
Des engagements personnels pour construire un engagement commun, rassembleur de toutes les forces et volontés avec ATD Quart Monde
à la Maison des Savoirs ? »

Construite à partir des équipes locales, la démarche d’évaluation – programmation internationale du Mouvement ATD Quart Monde a fait émerger cinq ambitions. Nous avons désigné deux ambitions comme les plus importantes pour la Maison des Savoirs :

- Nous voulons nous rassembler pour vivre la paix à partir des personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

- Nous voulons réaffirmer par nos actions que la culture, l’art, la beauté, l’expression et la création sont essentiels à chaque personne.

Les repères ci-dessous nous permettrons de poursuivre ces deux ambitions.

« On est tous essentiel » :
Partager et échanger les savoirs pour faire et bâtir ensemble.

Nous avons tous un vécu différent, et pouvons donc transmettre différentes choses. Y compris le savoir créatif et manuel, et le savoir d’expérience de vie :

Le savoir créatif et manuel  :
Nous voulons permettre aux personnes de s’échanger ce qu’ils aiment ou savent faire. Nous devons aller plus loin que la consommation culturelle, c’est à dire vers un véritable partage de savoirs.
Le savoir d’expérience de vie :
Dans son engagement personnel dans la lutte contre l’exclusion et la misère, chacun a sa pierre à apporter pour construire un monde pour tous. Nous devons écouter ce que chacun connaît des situations de grandes précarités et du fonctionnement de la société.

Nous vivons un projet pilote = Apprendre de l’expérience de chacun.

Chacun est le bienvenu...
Permettre à chacun de trouver sa place...

Là où nous créons des rencontres, l’accueil et la convivialité permettront la participation et l’engagement de chacun dans une volonté de paix.
Nous voulons nous comprendre entre cultures et origines sociales différentes, pour ne pas avoir peur de l’autre et se respecter.

Les jeunes et les moins jeunes doivent avoir leur place dans les actions de la Maison des Savoirs. Il sera important de construire des projets spécifiquement avec les jeunes, qui pourront ensuite être portés par l’ensemble des acteurs de projet (exemple de l’« Arts and Peace Tour » à Bruxelles des caravanes européennes de la fraternité).
Nous veillerons à nous engager avec des jeunes qui ne connaissent pas le Mouvement ATD Quart Monde.

Défendre le droit pour tous d’accéder et d’être acteur de la culture.

Des actions pour susciter la créativité et l’expression  :
Pourquoi l’importance de la création et de l’expression ? Chacun sait créer de belles choses, ceci apporte de la fierté ; pour s’exprimer librement à sa manière ; pour avancer pour soi et pour permettre à d’autres d’avancer ; créer des rencontres et des liens…
Lors des actions hebdomadaires et des temps forts, les équipes composées de militants, d’alliés et de volontaires-permanents, permettront la participation à des ateliers créatifs ou à des Bibliothèques de Rue. La mixité des équipes apporte des regards différents et complémentaires.
La Maison des Savoirs se doit d’être ouverte à différentes disciplines créatives.

Au niveau politique : Se faire entendre et comprendre.
Nous allons continuer nos investissements dans l’association de fait : « Les Centres d’Expression et de Créativité en milieu de pauvreté », créé en septembre 2008. En rassemblant ces CEC, l’association à pour but de faire prendre en compte l’investissement nécessaire pour que les familles en situation de grande pauvreté participent dans ces lieux d’expression et de créativité.
Suite au Rapport Général de la Pauvreté en Belgique en 1995, la Maison des Savoirs continuera sa présence sous l’impulsion du Service de Lutte contre la Pauvreté qui coordonne le suivi.
Nous continuerons à saisir les opportunités qui nous seront données pour rencontrer et témoigner aux hommes politiques que la culture est un Droit pour tous.

Nous voulons rendre publique la manière dont nous vivons nos actions grâce aux opportunités et aux demandes ponctuelles.

Continuer à aller vers les personnes les plus exclues,en grande pauvreté.

À travers nos actions nous voulons aller à la rencontre de toutes personnes exclues, être présent avec des jeunes et la population immigrée (et sans-papiers), pour s’engager ensemble dans un Mouvement de lutte contre l’exclusion et la misère.
Nous porterons notre engagement et l’identité d’ATD Quart Monde avec cette question : Comment rejoindre les personnes rejetées dans nos sociétés pour quelles ne restent pas seule face à la misère ?

S’ouvrir aux partenaires.

Les partenariats sont essentiels dans nos démarches pour apprendre des compétences et de l’engagement de chacun. Nous devons porter nos ambitions avec d’autres. Un partenariat c’est un lieu d’échange de savoirs.
Nous voulons savoir ce que font, ou ne font pas, les institutions politiques et publiques, les associations, les artistes et les professionnels de l’art et de la culture en général concernant le Droit à la culture.

Mieux sentir et comprendre la dimension nationale et internationale d’ATD Quart Monde.

La Maison des Savoirs est un projet culturel d’ATD Quart Monde, elle fait partie d’un mouvement international. Il est primordial de comprendre ce qu’est le Mouvement ATD Quart Monde en Belgique et à travers le monde pour comprendre qui nous sommes à la Maison des Savoirs.

Photo logo article : Lucas (http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Shake_hand.jpg)
Dessin : Dan Beard (http://commons.wikimedia.org/wiki/File:A_handshake.png?uselang=nl)