La rencontre commune

Le 11 mars à la Maison des Savoirs a eu lieu la “Rencontre Commune”.
Article posté le 23 avril 2013 Print Friendly

La rencontre commune

A la Maison des Savoirs a eu lieu la “Rencontre Commune”. Y ont participé, des militants [1], des volontaires permanents [2] et des alliés [3] d’ATD Quart Monde.

Étaient aussi présents : Noldi (coaching projets culturels en Europe) et Jaimé (Délégation régionale européenne d’ATD Quart Monde), dont le but est d’animer les actions de lutte contre la pauvreté en Europe et encourager les gens impliqués.

La “Rencontre commune” permet de présenter et réfléchir à nos actions avec les personnes qui fréquentent la Maison des Savoirs.

Après une introduction de Jaimé, qui a affirmé l’importance de la culture comme nourriture pour les esprits et critère fondamental de lutte contre la pauvreté, tour à tour, les participants et les volontaires ont présenté les projets qu’ils suivent en s’aidant d’images projetées :

le site internet, l’Après Midi Créative, Sésame, le Projet bateau, l’Expo jeunes, le Projet bidonville, l’Atelier du samedi, le Carré en lien, les rencontres faites avec les délégations d’autres Pays, des écrivains engagés, la Grande Lessive, la Zinneke, la Chorale, Article 27, la fête de l’épouvantail.

Chaque participant a expliqué la démarche du projet : quels ont été les sentiments et les circonstances et ce qui les a poussés à vouloir créer un projet.
Les participants ont aussi répondu aux questions en ayant de brefs mais intéressants débats.

Il s’agit de projets qui ont tous une connotation socio-culturelle, réalisés avec des partenaires, par exemple “les Musées royaux des Beaux-Arts” ou d’autres ASBL qui travaillent dans le domaine de la culture.

Noldi a conclu la rencontre en montrant une photo du projet "Les escaliers de la paix", œuvre réalisée avec des militants d’ATD Quart Monde du Luxembourg, et en faisant passer un livre qui a été créé artisanalement par ces militants.

Le trait d’union de tous ces projets est la volonté de lutter ensemble contre les injustices et la pauvreté, l’envie de construire une société meilleure et plus solidaire.

L’objectif de nos actions est de permettre à tous d’avoir accès à la culture, de « prendre part à la vie culturelle, au progrès scientifique et aux arts » (Art.27 Déclaration Universelles Droits de l ’ Homme).

_

[1militant(e) : personnes qui a elle-même une vie difficile à cause de la grande pauvreté et qui choisisst de rejoindre le Mouvement ATD Quart Monde, apportant sa réflexion et son expérience. Ces militants Quart Monde s’engagent activement à rechercher et soutenir des personnes encore plus démunies pour que tous puissent exercer leurs droits comme citoyens et participer à la destruction de la misère.

[2Volontaires permanents : Depuis ses débuts, le Mouvement ATD Quart Monde invite des personnes à s’engager à plein temps, vivant et travaillant dans la durée aux côtés des personnes et des familles en grande pauvreté, et disponibles au développement du Mouvement dans le monde. Elles forment le Volontariat permanent ATD Quart Monde. Ces volontaires permanents sont actuellement près de 400, représentant une quarantaine de nationalités, de toutes origines sociales et culturelles.

[3Les alliés et les amis : ils sont engagés au sein de leur milieu social, professionnel ou culturel. Ils cherchent à mettre en œuvre les améliorations et les transformations sociales nécessaires à un mieux vivre ensemble. Là où ils vivent, agissent et travaillent, ils suscitent de nouveaux engagements en faveur d’une société plus juste. Au sein du Mouvement ATD Quart Monde, ils rejoignent des groupes tels les réseaux professionnels (éducation, santé, culture, juridique, etc.), ou les groupes locaux dans lesquels ils soutiennent les projets du Mouvement, souvent en lien avec les personnes en situation de pauvreté.