La famille : les combats, les fiertés, les liens

Lettre de l’Université populaire Quart Monde de mars 2013

Article posté le 3 mars 2013 Print Friendly

La famille : les combats, les fiertés, les liens

Présentation du thème

Ce mois de mars sera l’occasion pour ceux qui ont réfléchi en groupe de préparation de transmettre aux autres groupes ce dont ils ont parlé. Pour ceux qui n’ont pu le faire ou les nouvelles personnes, ça sera aussi le temps de prendre le temps de réfléchir sur le thème de la famille.

Quels endroits aident ou n’aident pas à bien vivre en famille ? Qu’est-ce que nous avons pu identifier comme difficulté pour y participer ? Et qu’est-ce que nous avons vu qui peut nous aider à pouvoir y participer ? De quels soutiens nous avons parlé ? Qu’est-ce que nous voulons partager avec les autres groupes lors de l’Université populaire de mars ?

Points forts

Ce mois-dernier, nous nous sommes retrouvés à une centaine de personnes à Anvers pour une université populaire nationale. Nous avons continué à parler de la famille.
Beaucoup de cellules avaient préparé des affiches qui redisaient l’importance de la famille et aussi des amis, les difficultés pour pouvoir être en famille (le manque d’argent, un logement trop petit, un manque de formation) mais aussi qu’est-ce qui nous donnait de la force, de quoi on était fier. Une personne a retenu de cette discussion "(...) dans la plupart des présentations des groupes c’est qu’on ne peut pas faire une famille tout seul, c’est qu’on a besoin d’être entouré, de solidarité, besoin d’être respecté et soutenu
Puis, dans un grand respect de chacun, nous avons partagé nos expériences par rapport à l’ONE, aux aides familiales, à l’internat. Chacun avec son vécu, nous avons vu qu’il y avait des expériences positives et des expériences négatives. Beaucoup ont partagé l’importance de l’engagement personnel des professionnels en dehors de leur fonction propre. Beaucoup aussi ont dit l’importance d’être écouté et respecté en tant que parent ou enfant.