"L’année 2017 sera importante pour le mouvement ATD Quart Monde"

Partenaire n°99 - décembre à février 2017

Découvrez la nouvelle édition de Partenaire, notre journal trimestriel.

Article posté le 9 janvier 2017 Print Friendly

Au sommaire

 

- L’ANNÉE 2017 SERA IMPORTANTE POUR LE MOUVEMENT ATD QUART MONDE : C’est une année anniversaire. Il y a 100 ans naissait Joseph Wresinski. En 1957, il fondait le mouvement ATD Quart Monde. Mais au-delà des anniversaires, l’enjeu est de mettre dans nos vies de tous les jours, le plus pauvre au centre de nos préoccupations. Voilà le sens des événements programmés en 2017.

- CONTRÔLER OU ACCOMPAGNER ? : Interview de Jean Spinette, directeur du CPAS de Saint-Gilles et président de la conférence des 19 CPAS de la Région bruxelloise.

- STOP AU GASPILLAGE HUMAIN ! GARANTIR UN REVENU DIGNE À CHACUN EN BELGIQUE ET EN EUROPE
 : Interview d’Elsa de Calignon, membre de l’équipe d’animation des Universités populaires Quart Monde.

- ENSEMBLE, NOUS POUVONS EN FINIR AVEC LA MISÈRE ! UNE MOBILISATION CITOYENNE POUR REFUSER LA MISÈRE ET FONDER LA PAIX
 : de février à octobre 2017, le mouvement ATD Quart Monde se mobilisera autour d’une campagne mondiale pour lutter contre la pauvreté.

- LE KAP QUART, UNE ÉQUIPE D’ÉTUDIANTS ENGAGÉS  : Découvrez qui sont les étudiants qui participent à différentes actions du mouvement, ainsi qu’une interview du nouveau président d’ATD Quart Monde en Belgique, André Denayer.

- VAINCRE LA PAUVRETÉ EST UN ACTE DE JUSTICE : ATD Quart Monde s’est joint à d’autres associations pour demander l’annulation des dispositions législatives réformant l’aide juridique.

PDF - 703.6 ko
Partenaire n°99

Vous pouvez vous abonner gratuitement à notre journal Partenaire (4 n° par an, disponible en version papier ou en pdf) :
- par téléphone au 02/650-08-70
- par mail : cliquez ici

Les anciennes versions de ’Partenaire’ peuvent être trouvées dans les archives du journal.

 

Edito : L’ANNÉE 2017 SERA IMPORTANTE POUR LE MOUVEMENT ATD QUART MONDE

 

C’est une année anniversaire. Il y a 100 ans naissait à Angers, Joseph Wresinski dans une famille pauvre d’immigrés. C’est là, dans cette famille, qu’est né son refus de la misère et son intelligence des pauvres. C’est là qu’il a compris qu’on ne gère pas la misère mais qu’on la détruit, qu’au-delà des besoins matériels, existe une soif de respect, de dignité et de paix.

En 1957, avec des familles, dont il partageait la vie dans le bidonville de Noisy-le-Grand en région parisienne, il fondait le mouvement ATD Quart Monde. Depuis lors, bien des choses ont changé.

Toujours très présente dans le monde et même dans nos pays riches, la pauvreté a changé de visage. Les guerres, les conflits armés se sont malheureusement multipliés. Mais le mouvement tient bon, s’étend dans plusieurs continents, devient une ONG (organisation non gouvernementale) reconnue. Des centaines de volontaires, des milliers de militants et d’alliés œuvrent en son sein au quotidien et combattent la misère.

Le mouvement veut aussi lutter pour éviter que nos sociétés ne produisent de la pauvreté. C’est le sens des rapports remis aux plus hautes autorités des pays en France (1987) puis en Belgique (1994), qui ont permis des avancées majeures dans la lutte contre la misère. Des enjeux importants seront encore débattus et des décisions importantes doivent être prises (école, formation professionnelle, allocations familiales, logement, emploi…). Tout cela devra être évalué en terme de lutte contre la pauvreté. La vigilance est de rigueur.

Mais au-delà des anniversaires, à la suite du fondateur du mouvement, l’enjeu est de mettre dans nos vies de tous les jours, le plus pauvre au centre de nos préoccupations. L’exclu devient l’élu, il a priorité. Il est la référence.
Repartir sans cesse à sa recherche, lui faire place, prendre le temps, l’écouter, évaluer avec lui les avancées. Voilà le sens des événements programmés en 2017.

Nous voulons, en ce début d’année, remercier tous ceux qui nous soutiennent financièrement. Sans eux, plusieurs de nos équipes seraient en grande difficulté. Votre soutien est indispensable.

Nous voulons aussi présenter à chacun de vous nos meilleurs vœux pour l’an 2017. Que cette année soit riche de contacts, d’amitié et de joies partagées.

Pierre Hendrick