Grande pauvreté et Droits fondamentaux dans le contexte de l’Union Européenne

Article posté le 26 décembre 2007 Print Friendly

Auteurs : Ricardo Silva-Escudero & Régis De Muylder

Date : 2007

Collection : Connaissance et engagement

Résumé :
Après avoir rappelé un certain nombre de données indiquant l’ampleur la pauvreté au sein de l’UE (Union Européenne), l’analyse s’attache à relever un certain nombre de textes qui traitent du lien existant entre grande pauvreté et droits humains fondamentaux. Il s’agit de contributions nationales (le rapport Wresinski en France et le Rapport Général sur la Pauvreté en Belgique), européennes (la Charte des droits fondamentaux et la Charte sociale révisée, ainsi que la résolution du Parlement Européen) et internationales (les rapports de la Commission des Droits de l’Homme), tout en signalant l’apport de l’économiste A.K. Sen et d’ Amnesty International, en tant qu’OING.

Ensuite est analysée la situation que vivent les populations très pauvres au sein de l’UE, pour arriver à ce constat : si aujourd’hui l’importance du lien entre grande pauvreté et droits fondamentaux est reconnue dans des textes qui font référence, les situations de grande pauvreté entraînant des atteintes de ces droits non seulement persistent mais ont tendance à s’aggraver au sein de l’UE.

Document :

Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €