Formation commune à Hastière

Article du n° 63, mai / juin 2009

Article posté le 8 juin 2009 Print Friendly

Formation commune à Hastière

Le temps d’un week-end d’avril, le joli village d’Hastière a été le cadre d’une expérience inhabituelle : un temps de rencontre, de partage et de formation commune pour une soixantaine de membres du Mouvement ATD Quart Monde.

Les objectifs du week-end sont de vivre un temps de rencontre et de partage, de découvrir sa pensée et d’apprendre à écouter celle des autres, dans la diversité. Le week-end a pour thème la fraternité, un mot riche de sens, lié au message du Mouvement, même s’il revêt a priori des connotations négatives pour certains participants.

La formation est l’aboutissement d’un travail de longue haleine de l’équipe organisatrice, sous la houlette de Claude Mormont, qui a animé les Universités Populaires en Belgique pendant de nombreuses années. La composition de l’équipe reflète celle du Mouvement et des participants au week-end : des militants Quart Monde, des alliés et des volontaires. Les jeunes sont également bien représentés, ce qui participe à l’objectif de « renouvellement » du week-end.

Hastière - Photo de groupeDes lettres d’invitation au week-end ont été envoyées aux membres d’ATD Quart Monde qui avaient déjà fait un pas dans le Mouvement, dans l’idée de rassembler des participants de différents horizons et avec une proportion importante de personnes qui n’avaient pas encore eu l’occasion de participer à ce type de formations. On peut dire que l’objectif est atteint, surtout en ce qui concerne la diversité des membres du groupe. La formation est destinée aux membres francophones du Mouvement mais se trouve enrichie par le présence de plusieurs membres néerlandophones bilingues et de volontaires européens, travaillant en Belgique.

Tout au long du week-end, les participants sont répartis en équipes, dont les membres se rencontrent pour la plupart pour la première fois. C’est en équipes que s’effectuent les temps de travail ainsi que les temps de service, tels que la vaisselle. Les équipes sont composées de manière égale de volontaires, d’alliés et de militants.

Les exercices d’écoute mettent à l’épreuve la capacité de chacun d’être attentif à ce que nous disent les autres et à restituer la parole de l’autre sans la déformer ou l’interpréter. Ces exercices, de formes très variées, sont parfois difficiles et longs mais les participants jouent le jeu. Ils permettent de rencontrer les autres acteurs du Mouvement et de comprendre le sens et la portée de l’engagement des autres dans le Mouvement. Ils permettent également de prendre le temps de réfléchir à son propre engagement et au sens du mot fraternité.

Hastière - Groupe de travailLe travail en équipe a lieu en alternance avec des temps d’évaluation en « groupes d’acteurs », qui rassemblent les militants d’un côté et les volontaires et alliés de l’autre. Durant ces temps de réflexion, plus courts que les temps de travail, les participants passent en revue leur perception et les difficultés des exercices d’écoute en équipe.

Le week-end est rythmé par une alternance de temps de travail et de détente, ceux-ci étant considérés comme des temps essentiels de rencontre entre membres du Mouvement. Les moments de détente permettent également de découvrir la richesse du vivre ensemble et de partager une expérience plus intense que lors d’activités d’un jour. Ces moments se déroulent tous dans le calme et la bonne humeur et contribuent à renforcer des liens entre les participants du week-end.

Un tel week-end requiert une organisation et une logistique de grande ampleur. L’équipe de préparation est à la hauteur de la tâche, ce qui permet au week-end de se dérouler sans désagrément pratique.

Le week-end se conclut sur une note tout à la fois émouvante et encourageante : les prouesses de la technologie permettent de diffuser « comme si on y était » un discours du Père Joseph Wresinski, prononcé en 1980 à Paris lors d’un rassemblement final d’un an d’Université Populaire sur le thème « Fraternité Quart Monde – Immigrés ». Ce discours, très actuel par son contenu plonge les participants du week-end au coeur du message du Mouvement, au travers des paroles de son fondateur.

Chacun repart chez lui, armé d’un regain d’énergie, le coeur enrichi de belles amitiés, la tête emplie de nouvelles idées, avec un sens réaffirmé de son engagement au sein du Mouvement.

Marie Messiaen