Evaluer les Objectifs du Millénaire

Article posté le 10 novembre 2011 Print Friendly

Evaluer les Objectifs du Millénaire

Les Nations Unies, à New York ont adopté en septembre 2000 huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces objectifs sont :
1. Réduire l’extrême pauvreté et la faim.
2. Assurer l’éducation primaire pour tous.
3. Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes.
4. Réduire la mortalité infantile.
5. Améliorer la santé maternelle.
6. Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies.
7. Assurer un environnement humain durable.
8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

En 2015, il est prévu d’évaluer où en sont les différents pays du monde par rapport à ces objectifs.

Le Mouvement International ATD Quart Monde a le projet que des personnes ayant vécu l’extrême pauvreté à travers le monde participent à cette évaluation.
Il a lancé un projet dans huit pays (Burkina Faso, Madagascar, Ile Maurice, Philippines, Haïti, Bolivie, Brésil, Belgique) qui veut :

- Evaluer l’impact effectif des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sur les personnes les plus affectées par l’extrême pauvreté.
- Utiliser une méthodologie de recherche participative permettant aux personnes vivant dans l’extrême pauvreté de contribuer par leur expérience et leur savoir aux efforts pour mettre en oeuvre les droits de l’homme et évaluer les OMD. Le programme renforcera les capacités des personnes et familles en grande pauvreté à analyser leurs conditions de vie et à plaider leur propre cause. Il renforcera les capacités de leurs partenaires à les entendre et les soutenir.
- Identifier de quelles manières les politiques et les actions peuvent atteindre et soutenir les personnes en situation d’extrême pauvreté, dans le cadre des OMD et au delà de l’échéance de 2015
- afin de progresser vers « une gouvernance mondiale qui place la participation effective des plus pauvres au coeur de son système de prise de décision, et l’éradication de l’extrême pauvreté au coeur de ses objectifs [1] . »

Le Mouvement ATD Quart Monde en Belgique, avec des partenaires et d’autres associations ont choisi de participer à ce projet.

En effet, l’extrême pauvreté demeure une réalité préoccupante dans les pays riches, qui n’ont pas réussi à l’éradiquer. En Belgique comme dans la majorité des pays d’Europe, la lutte contre la pauvreté passe par des droits, qu’il s’agisse d’avoir un minimum financier pour vivre, un logement, l’accès aux soins, à l’éducation etc. Mais ces droits sont de plus en plus souvent conditionnels. Leur réalisation ne respecte pas toujours ni la dignité des personnes ni les principes fondamentaux, comme ceux, par exemple, inscrits dans la Constitution. L’apport d’ATD Quart Monde et de ses partenaires portera sur l’évolution des droits et de la citoyenneté liés aux OMD : permettent-ils ou non une réelle promotion des personnes en situation de précarité et de pauvreté ?

Participeront, par différents apports :
- les Universités Populaires Quart Monde,
- le Collectif des Associations Partenaires du suivi du Rapport Général sur la Pauvreté qui a publié en 2010 un travail sur la Conditionnalité des Droits.
- Des liens sont en cours avec d’autres partenaires.

[1Cahiers de propositions “Extrême pauvreté et gouvernance mondiale”, Forum pour une Nouvelle Gouvernance Mondiale et ATD Quart Monde, décembre 2010