Développement durable et lutte contre la pauvreté

Université Populaire Quart Monde - septembre 2012

Article posté le 3 octobre 2012 Print Friendly

Développement durable et lutte contre la pauvreté

Présentation du sujet

Le monde se rend compte que les ressources de la terre (l’eau, les terres fertiles, les forêts, le pétrole) sont limitées. Des mesures vont être prises par les politiques pour bâtir une société durable, mais aussi pour orienter l’avenir [1]. Mais que faire pour que tout cela lutte aussi contre la misère ?

Le mouvement y travaille [2]. En Pologne, des militants ont réfléchi aux « sales travaux », en Espagne sur le logement [3], en France sur l’école [4].

Pour cette rentrée nous aimerions réfléchir sur le développement durable et la lutte contre la pauvreté. Quel lien existe-t-il ? Nous voulons que ce que nous vivons, ce que nous pensons soit pris en compte dans la société.

Points forts

Le développement durable est au carrefour de trois domaines : économique, écologique et social. Mais pour ceux qui ont la vie plus difficile, qu’est-ce que ça veut dire quand on n’a pas d’argent, quand on a des problèmes de logement, les enfants placés ?

Ce qu’il y aurait à changer pour ne pas épuiser les richesses de la terre.

Le respect de la nature, des ressources naturelles.
Permettre aux gens, aux pays de cultiver leur terre. Savoir se transmettre ce savoir.
Ne pas gaspiller l’énergie. Moins polluer. Ce sont surtout les riches qui polluent et pillent les ressources. Ce sont les plus pauvres qui en sont les victimes ici et ailleurs.
Arrêter le gaspillage de nourriture, de céréales, mieux partager.

Ce qu’il y aurait à changer pour que ceux qui ont la vie difficile puissent vivre dans du durable  

« Un logement stable, ça permet de trouver une formation, payer ses dettes, retrouver ses enfants, vivre en famille. »
Un travail pour pouvoir gagner sa vie. Le travail n’est pas bien réparti. Certains travaillent trop, d’autres pas. « Travailler TOUS pour vivre MIEUX. »
La santé, avoir un logement salubre pour ne pas devenir malade et avoir suffisamment de revenus pour pouvoir se soigner.
La famille. Avoir le droit de vivre en famille dans un logement adapté.
L’accès à l’école. Si on sait lire et écrire, on a plus d’outils pour s’en sortir, pour être acteur, pour exiger ses droits.

Quelques propositions :

« Si on partageait nos terrains pour cultiver, si on partageait nos connaissances »
« Si on entrait dans un SEL (Service d’Échanges Locaux). Un service où on évite la monnaie et c’est remplacé par un bon en échange d’un service. »
« Il faut que les démunis aient le droit à la parole. »
« Et si on commençait à changer nos vies en tâchant de contaminer les autres. »
« Et si on se met ensemble pour nos combats »
« Si nous ne bougeons pas, les politiciens ne bougeront pas. »

Rappel des vidéos :

 


"Développement durable : évitons les... par EditionsQuartMonde

Un film de ATD Quart Monde et Ere production, septembre 2011.
Voir : "Développement durable : évitons les développements séparés"

 

Un film de Unheard Voices
Voir : Rio+20 : Nous pouvons contribuer

 

Un fil de Unheard Voices
Voir Objectifs du Millenaire pour le Développement : les personnes vivant dans l’extrême pauvreté prennent la parole

[1« L’avenir que nous voulons » http://www.un.org/fr/sustainablefuture/

[2Une évaluation sur les Objectifs du Millénaire est en cours, avec la participation de 8 pays et de plusieurs Universités Populaires. Un Séminaire européen aura lieu en janvier 2013.

[4L’école de tous http://www.ecoledetous.org/