Décrochage scolaire et pauvreté

Article posté le 18 septembre 2010 Print Friendly

Décrochage scolaire et pauvreté

Auteure : Dominique Visée – Leporcq

Date : 2010

Collection : Connaissance et engagement

Résumé :

GRANDE PAUVRETE ET DROITS DE l’ENFANT
Les enfants pauvres et leurs familles, des droits fondamentaux en friche…
14. Les principes du droit à l’éducation : Lutter contre l’absentéisme et l’abandon scolaires.

Décrochage scolaire et pauvreté.

L’accrochage scolaire des enfants défavorisés est difficile et fragile dès l’entrée en maternelle. Les retards et difficultés scolaires se manifestent très tôt et entraînent des redoublements et des orientations-relégations vers l’enseignement spécialisé. La situation s’aggrave dans l’enseignement primaire et surtout en début de secondaire. Les jeunes issus de milieux très défavorisés entament majoritairement l’enseignement secondaire en première B et peu d’entre eux poursuivent leur scolarité après le premier cycle.

Les enfants défavorisés rencontrent quotidiennement tout au long de leur parcours scolaire de multiples obstacles, qui ne sont pas reconnus et rencontrés par l’institution scolaire. Ils sont dus à la grande pauvreté de leurs familles dans de nombreux domaines, mais certains sont aussi induits par l’école, peu préparée à rencontrer les situations de nombreux élèves qu’elle a pour mission d’éduquer.

Les mesures existantes pour lutter contre le décrochage ne paraissent pas suffisantes pour assurer un réel « raccrochage » et par là l’accès à l’éducation qu’ambitionne la société pour chacun. Les mesures à développer sont avant tout préventives afin d’assurer à chaque enfant un accueil et un accrochage de qualité à l’école tout au long de son parcours scolaire.

Document :

Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €

Texte intégral en ligne