Dans les décisions qui concernent les enfants, comment garantir les droits des parents, de la famille ?

Université Populaire Quart Monde - avril 2009

Article posté le 31 mars 2009 Print Friendly

Dans les décisions qui concernent les enfants, comment garantir les droits des parents, de la famille ?

Présentation du sujet

Nous poursuivrons la réflexion sur les interventions qui se produisent dans les familles.
Ces interventions peuvent être - ou ne pas être - un soutien à la famille pour élever ses enfants (AMO, ONE, aide familiale, …). Ce peut être une négociation pour une période en internat. Ce peut être une décision de placement par un juge ou une autre situation.

En avril, nous voudrions réfléchir aux droits des parents dans ces différentes situations.
Des parents apprennent parfois que des décisions concernant leurs enfants placés ont été prises sans qu’ils aient été prévenus. D’autres fois, ils ne comprennent pas les décisions prises ou les explications manquent de clarté. Souvent des parents ne se sentent pas soutenus dans leur rôle de parents quand leurs enfants sont placés.

Des rapports sont écrits par les travailleurs sociaux sur les familles qu’ils rencontrent. Ils contiennent le point de vue des travailleurs sociaux. Or ces rapports ont une grande importance dans les décisions. Les parents ne savent pas ce qui est écrit sur eux. Ils voudraient que leur point de vue soit aussi noté.

Points forts

Deux Universités populaires se sont déroulées au même moment le 18 avril : à Sambreville et à La Louvière. L’accueil chaleureux par les groupes locaux, le fait d’avoir 3 heures devant nous et de travailler en petits groupes ont été particulièrement appréciés.

Nos invités, Jacqueline Detry à Sambreville, et Guy Hardy à La Louvière ont permis un dialogue constructif : précisions quant aux droits des parents en cas d’éloignements des enfants ; confrontation entre les réalités vécues par les parents et le texte du décret sur l’Aide à la Jeunesse ; vif encouragement à oser réclamer ses droits de parents.

Une partie de l’université populaire a été consacrée à l’accès aux écrits, au SAJ (Service d’Aide à la Jeunesse). Les parents peuvent demander à consulter leur dossier au SAJ. Ils peuvent être accompagnés par un adulte de leur choix. Dans la réalité, peu de parents font cette démarche. Or, pouvoir lire ou se faire aider à lire le dossier, permet de se préparer à une entrevue et à mieux faire connaître son point de vue.