Comment s’en sortir quand on a des dettes ? (2)

Université Populaire Quart Monde - février 2008

Article posté le 19 février 2008 Print Friendly

Présentation du sujet.

« Quand on a des dettes, on n’est jamais tranquille », disait quelqu’un, « on a peur, on n’ose parfois plus répondre au téléphone de peur qu’on nous réclame l’argent. »

Que faire en cas de dettes ?

Des solutions ont déjà été évoquées à l’Université populaire de janvier. En cas de grosses factures imprévues, un échelonnement peut être demandé. Des arrangements peuvent être trouvés.
Il existe aussi des services spécialisés pour aider une personne endettée : service de médiation de dettes, règlement collectif de dettes, guidance budgétaire.

Un invité, spécialiste de l’endettement, dialoguera avec nous sur ce sujet.

Points forts.

Nous poursuivons la réflexion sur les dettes commencée au mois de janvier.
Avoir des dettes peut entraîner de lourdes conséquences. Par exemple, un homme sous le poids des dettes n’a pas d’autre choix que de rester à la rue pour ne pas être poursuivi par les huissiers.
Comment s’en sortir quand on a des dettes ? Nous partons d’expériences vécues :
- Une médiation de dettes, via le CPAS, a permis à une personne de sortir de ses dettes.
- Une militante a aidé une personne à écrire à chacun des huissiers et à convenir d’un échelonnement des dettes. Les engagements ont été tenus. Les dettes sont aujourd’hui quasiment remboursées.
- Une personne a refusé un plan de médiation pour gérer elle-même ses dettes.
- « Quand on est endetté, mieux vaut ne pas ‘faire le mort’ sinon on a encore plus d’ennuis après. »

Un invité, membre fondateur de l’association Dignitas, a expliqué les différences entre : médiation de dettes, règlement collectif de dettes, guidance budgétaire et administration de biens.
Soit la personne endettée décide de se débrouiller seule. Soit elle se fait aider par un service de médiation de dettes qui négocie un plan de paiement. Soit elle demande d’être admise dans le « règlement collectif de dettes » où un juge décide comment sortir de la situation ; cette dernoère solution peut être dure pour la personne (on gère ses revenus et on lui laisse très peu pour vivre) mais lui assure une protection (on ne peut plus la poursuivre).
Dans tous les cas, rembourser progressivement ses dettes veut dire vivre toute une période « en se serrant la ceinture ».