Chômage-Travail. Qu’en est-il aujourd’hui de l’emploi ?

Université Populaire Quart Monde - mars 2011

Article posté le 31 mars 2011 Print Friendly

Chômage-Travail. Qu’en est-il aujourd’hui de l’emploi ?

Présentation du sujet

La fin des études ou d’une formation devrait logiquement aboutir à un travail. Bien que nous le voulions, la réalité du marché de l’emploi qui nous fait face est toute autre : il n’y a pas assez d’emplois et parmi ceux qui nous sont proposés un très grand nombre ne sont que des emplois précaires.

Selon les critères de l’ONEM nous ne pouvons pas refuser un "travail convenable" sous peine d’être radié. Certains ont l’expérience d’avoir trouvé un travail, mais quel travail ? Combien de temps ont-ils pu le garder ? Etait-ce un "travail convenable" ? D’autres ont eu la chance de trouver un emploi dans un environnement de travail permettant à chacun de se sentir pleinement acteur et permettant un vrai soutien entre collègues.

Il sera intéressant de partager toutes ces expériences pour mieux comprendre quels types d’emplois sont proposés aujourd’hui et vers quelles entreprises nous orienter ?

Points forts

"Ce qui rend libre, ce n’est pas le travail, mais la dignité qu’il confère" (Père Joseph Wresinski, Igloos n° 101-102, préface)

Nous avons réfléchi ensemble à ce que nous attendion d’un emploi convenable : un salaire suffisant pour vivre dignement, plus élevé que le chômage et correspondant à notre savoir faire. Un patron respectueux de ses salariés, honnête et qui propose un contrat clair et sans surprise. les conditions de travail sont également importantes : essayer que les horaires soient compatibles avec notre situation, que l’ambiance entre collègues soit bonne. Il y a eu encore beaucoup d’idées que nous nous sommes partagés.

Malgré toutes les difficultés pour trouver un emploi, nous avons pu voir qu’il existait des initiatives pour aider à trouver un travail. par exemple, F. Levie nous a présenté les Ateliers de Pontaury, qui proposent une formation par le travail et un accompagnement dans la recherche d’un emploi après. M. Mechbal nous a partagé l’expérience de la maison de quartier Bonnevie à Molenbeek.

Des gens se réunissent pour réfléchir à un emploi plus humain. ATD Quart Monde participe activement à cette réflexion, tout comme LST et d’autres associations.