Atelier avec les Musées royaux des Beaux-Arts : le Projet Sésame.

Depuis plusieurs années, la Maison des Savoirs organise en collaboration avec les Musées royaux des Beaux-Arts le projet Sésame.
Article posté le 11 avril 2013 Print Friendly

Atelier avec les Musées royaux des Beaux-Arts : le Projet Sésame.

Depuis plusieurs années, la Maison des Savoirs organise en collaboration avec les Musées royaux des Beaux-Arts le projet Sésame.
Les objectifs du partenariat sont :

  • Rencontrer des œuvres d’arts en fréquentant des institutions culturelles : musées, expositions...
  • Développer des expressions créatives originales, porteuses d’émotions, de compréhension, de réflexions, de nouveaux savoirs, de talents, d’expérimentations, de prise de risque.
  • Sortir de ses habitudes, aller vers de l’inconnu, risquer pour prendre de l’assurance.

Il y a toujours eu deux aspects complémentaires dans ce projet commun :

- Permettre à ces personnes vivant dans des conditions difficiles d’aller au musée, de visiter des expositions, etc.

C’est clairement le but du programme Sésame.

Ces visites se font souvent en groupes et sont préparées ensemble.

- L’exigence, le sérieux du travail, la rigueur et les traces du processus sont un autre enjeux. Nous voulons permettre aux participants de réaliser des travaux dont ils peuvent être fiers, donner le meilleur d’eux même, avancer, créer des ouvertures avec le monde, des partenariats, donner gout à l’expression artistique.

Les réalisations, parfois balbutiantes, parfois puissantes, toujours chargées d’une implication personnelle, sont des traces de ce chemin. Celui d’un processus de construction où la personne prend place d’elle-même dans la vie culturelle de la cité.
En 2010 nous avons étudié différents artistes et mouvements artistiques : l’artiste-sculpteur mexicain Xavier Marin qui exposait dans la ville de Bruxelles.
L’exposition “de Delacroix à Kandisky”, nous a plongé dans l’ “orientalisme”, un mouvement artistique qui s’est développé durant tout le 19e siècle ; le but a été d’apprendre et découvrir d’autres cultures aux portes de l’Occident, mais aussi donner nos interprétations.
La découverte de Constantin Meunier, artiste Belge dont les œuvres représentent la vie sociale, le travail et la condition humaine, souvent misérable.

Nous avons ensemble approfondi ces sujets et les participants se sont retrouvés dans le travail de Constantin Meunier, notamment par le travail en terre glaise.
Finalement l’artiste Brueghel Pieter qui a été notre chroniqueur en images de la vie quotidienne pendant le 16e siècle.

En 2012 nous avons étudié Magritte. Il a inspiré plusieurs personnes.
Au Musée "Art et marges", nous avons admiré l’artiste Alain Bourbonnais et autres artistes singuliers, représentants de l’Art Brut.
Le travail a abouti dans une exposition le 25 Septembre : 60 personnes y ont assisté. _

Les participants étaient fiers de montrer leur travail._

En 2012 nous nous sommes consacrés à l’étude des portraits à travers la visite des œuvres de Jordaens, faisant partie de la collection permanente de “l’Art ancien” ; en 2013 nous avons étudié l’artiste contemporain Belge Jan Fabre.