Alphabétisation et grande pauvreté - une question de sens

Article posté le 6 décembre 2007 Print Friendly

Auteur : Monique Couillard-De Smedt

Date : 2007

Résumé : Plus une personne porte un passé de misère et d’exclusion, plus elle doit franchir d’obstacles pour entrer dans une démarche d’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Ces obstacles ne sont pas seulement liés au fait de ne plus être dans une démarche d’apprentissage depuis bien des années. Dans notre société, le non-accès à l’écrit n’est souvent qu’une manifestation - lourde de conséquences - d’une exclusion massive da la communauté.

Et pourtant, des personnes très pauvres se mettent en route et commencent à apprendre. Qu’est-ce qui les motive à engager de tels efforts ? Nos projets d’alphabétisation sont-ils à la hauteur de leurs ambitions ?

Document : Vous trouverez ce document dans le "Journal de l’alpha", le périodique de Lire et Ecrire Communauté Française a.s.b.l.