Alphabétisation et exclusion

Article posté le 27 décembre 2007 Print Friendly

Auteur : Travail collectif coordonné et finalisé par Monique De Smedt

Date  : 2007

Collection  : Regards croisés

Résumé :
Contrairement à ce que certains imaginent, les personnes vivant la pauvreté et l’exclusion désirent passionnément apprendre. Elles savent que l’instruction est une clé essentielle pour vaincre la misère, pour que change leur vie et surtout, celle des enfants.

Mais vivre la pauvreté et l’exclusion, cela empêche d’apprendre. Ce qui a été obstacle pour l’enfant reste obstacle à l’âge adulte. Les conditions de vie, le manque de moyens rendent l’accès aux formations difficiles. L’expérience de l’abandon, des humiliations, de l’échec provoquent la peur. Entamer une nouvelle démarche de formation représente dès lors, pour les plus exclus, une véritable prise de risque. De fait, les personnes vivant la grande pauvreté sont quasi absentes des centres d’alphabétisation et de formation pour adultes.

Ce n’est pourtant pas une fatalité, des personnes déclarées "incapables d’apprendre" l’ont prouvé par leur parcours. Mais pour arriver à surmonter les multiples obstacles qui se dressent sur leur chemin, elles ont besoin que s’engagent à leurs côté, tout à la fois, des personnes de leur entourage, des associations, des formateurs et des politiques.

Rendre l’accès au droit à l’instruction effectif pour chacun, sans plus d’exclusion est un enjeu majeur mais aussi un défi qui nous concerne tous.

Document :
Vous pouvez demander une copie papier de ce document en nous communiquant vos coordonnées.
Version imprimée à commander : 1,50 €