A l’occasion de la cérémonie du 17 octobre...

A l’occasion de la cérémonie du 17 octobre, Journée Mondiale du Refus de la Misère, dans la gare du Luxembourg, des militants d’ATD Quart Monde - Maison des Savoirs -, ont lu leurs témoignages.
Article posté le 3 juin 2013 Print Friendly

A l'occasion de la cérémonie du 17 octobre...

Ils ont souligné l’importance et la valeur de la culture, du travail avec la Maison des Savoirs et du respect des Droits de l’Homme.
Ici de suite leurs mots....

Cette dalle sur laquelle on marche tous les jours, me fait penser aux gens dont on viole les droits chaque jours.
Le respect des droits de l’homme n’est pas encore une réalité universelle.
On devrait enseigner le combat de ceux qui luttent au quotidien dans les écoles comme on parle de la deuxième guerre mondiale.
L’art et la culture contribuent à la dignité et donnent une image positive à/ de ceux qui vivent dans la pauvreté.
Grâce à la Maison des Savoirs et au projet Sésame, j’ai découvert les Musées Royaux des Beaux Arts, le Musée Art et Marges, la maison de Magritte.
Ça m’a donné l’envie de dessiner et de participer au parcours d’artiste de St Gilles.
J’ai appris beaucoup de choses, maintenant je vais aux concerts, à l’opéra, je participe à une chorale « un pont entre deux mondes » au théâtre de la Monnaie, et vais à des expositions seule.
Suzy


La Maison des Savoirs me permet d’avancer, de briser l’isolement dans lequel nous vivons, de découvrir les arts plastiques et la culture. Ça nous remonte le morale, on rencontre d’autres personnes.
On lutte contre l’indifférence et l’exclusion qui touchent les pauvres.
L’art et la culture contribuent à la dignité et donne une image positive à ceux qui vivent dans la pauvreté. Ca nous permet d’avancer, de briser l’indifférence et l’isolement qui touchent les pauvres. Grâce à la Maison des Savoirs et au projet Sésame, j’ai découvert les Musées Royaux des Beaux Arts et d’autres musées à Bruxelles.
J’ai appris beaucoup de choses. Ca m’a donné l’envie de dessiner.
Patricia

 

Depuis que je viens à la Maison des Savoirs je prends confiance, j’ai appris à peindre, à me concentrer. Avant je n’arrivais pas à me concentrer, mais j’ai participé à la Zinneke parade, et je chante dans une chorale au théâtre de la Monnaie. Ça casse la solitude. Maintenant, j’aime aller aux Musée, peindre. J’apprends à me débrouiller.
Florian

Depuis que je viens à la Maison des Savoirs, je ne pense plus à mes problèmes. Ici, on est en famille, c’est comme ma 2eme maison.
Je suis très fière de mon travail et j’en parle à tout le monde.
Quand je suis à la maison, je pense beaucoup à des idées pour continuer mes travaux.
Simone

Avant, je venais ici pour dormir car j’étais fatigué. Maintenant je ne rate pas une activité. Ici on apprend beaucoup, j’aime aller au Musée, faire des sorties.
Ça change des autres jours.
Le mardi je cours pour faire mes papiers puis je viens à la Maison des Savoirs. J’ai beaucoup aimé le projet de carrousel et le cheval en carton. Ça me rappelle mon enfance quand j’étais forain.
Marcelin

© Photos : ATD Quart Monde