14 propositions pour une Europe sans exclusion

Article posté le 14 avril 2014 Print Friendly

14 propositions pour une Europe sans exclusion

A l’approche des élections européennes, quelle Europe veut-on ?

Découvrez l’intégralité des propositions d’ATD Quart Monde pour une Europe sans exclusion.

PDF - 1 Mo
propositions européennes - version complète 8 pages
PDF - 139.1 ko
propositions européennes - résumé 2 pages

 

 

 

 

 

A la veille d’un nouveau mandat européen, quel constat remonte des personnes les plus en difficulté ? « Les Etats européens ont échoué avec les familles les plus pauvres », affirme en Espagne Clara, dont la maison a été démolie et qui vit avec sa famille dans un camion.

L’Europe, dans sa stratégie 2020, a défini des objectifs de lutte contre la pauvreté. Pourtant l’extrême pauvreté persiste. De nombreuses personnes sont privées de moyens d’existence, expulsées de leur logement, contraintes de vivre des situations où elles sont criminalisées ou pénalisées.

 

Une Europe de tous from ATDFRA on Vimeo.

 

Du 22 au 25 mai 2014, 500 millions d’Européens sont appelés à choisir les 751 représentants qui siègeront au Parlement européen pour les cinq prochaines années. C’est parce que ces élections sont un enjeu pour la démocratie, la paix, le respect des droits de l’homme en Europe et que nombre de ses citoyens sont encore privés de l’accès à leurs droits, que le Mouvement ATD Quart Monde publie aujourd’hui 14 propositions pour « penser et bâtir ensemble une Europe sans pauvreté ni exclusion ».

Ces propositions sont le fruit d’un travail d’un an entre des personnes en situation de pauvreté de 10 pays d’Europe, des personnes solidaires et des fonctionnaires et députés européens. Elles ont été finalisées à partir d’une rencontre de l’Université populaire Quart Monde européenne, rassemblant dix-sept délégations venues de dix pays le 5 mars 2014, au Parlement européen à Bruxelles avec le soutien de l’intergroupe parlementaire « Extrême pauvreté et droits de l’homme ».

 

Des citoyens européens from ATDFRA on Vimeo.

 

« Nous espérons fortement que dans la prochaine législature, des députés de tous partis pourront continuer à s’investir avec la même détermination car la grande pauvreté n’est pas une question marginale. C’est une question cruciale pour l’Europe : il ne peut y avoir d’Europe de la démocratie, de la paix, des droits de l’homme, tant que la misère existe en son sein. »
Isabelle Perrin, Déléguée générale du Mouvement ATD Quart Monde